Accueil

lundi 10 juin 2013

Et ça continue…


Après les divers scandales des laboratoires pharmaceutiques (Mediator,  prothèses mammaires, somnifères dans des boîtes de diurétique, etc. etc.), enfin, la Fédération Nationale des Syndicats Pharmaceutiques réagit …

Pour dénoncer et fustiger toutes ces erreurs ?
Que nenni !

L'honorable Fédération Nationale des Syndicats Pharmaceutiques s'attaque ouvertement à tous les handicapés qui décidément emmerdent trop le monde !
Un lobby  de plus à l'oeuvre… Qui prépare ses arguments pour faire plier la ministre… Toujours prête à faire des courbettes et à laisser tomber les personnes à mobilité réduite, dont on a déjà dit qu'elles doivent rester chez elles.

Imaginez : un handicapé en fauteuil roulant dans une pharmacie !… Mais franchement qu'est-ce qu'il va faire là… Manquerait plus que cela qu'il puisse se fournir en médicaments comme tout un chacun… Remarquez… C'est peut-être pas plus mal, si c'est pour lui refiler des somnifères à la place de diurétiques…

On avait tous oublié un truc !
on pensait que les pharmaciens étaient des professionnels de santé !
Grave erreur ce sont des commerçants avides-à-dollars !

Lisez plutôt :

 mail que la Fédération des Syndicats pharmaceutiques à adressé à tous ses membres :

La FSPF lance une enquête. La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a renforcé l’obligation d’aménagement des établissements recevant du public (ERP), afin de permettre l’accès et la circulation de toutes les personnes handicapées, quel que soit leur type de handicap (physique, sensoriel, cognitif, mental ou psychique). A compter du 1er janvier 2015, les ERP devront être en mesure d’accueillir des personnes en situation de handicap : les locaux dans lesquels exercent les professionnels de santé sont donc concernés.  Compte tenu des difficultés économiques que connaissent un grand nombre d’officines, nous avons l’intention d’alerter les Pouvoirs publics et de demander, en tant que de besoin, la mise en place de mesures dérogatoires. Afin d’étayer notre demande, nous souhaiterions disposer de données factuelles nous permettant de mieux appréhender l’étendue des difficultés rencontrées sur le terrain. C’est la raison pour laquelle nous avons élaboré un court questionnaire à destination des pharmaciens d’officine. Vous pouvez accéder à ce court questionnaire en cliquant sur le lien suivant : http://www.fspf.fr Il importe de n’y répondre qu’une seule fois, en qualité de pharmacien. Ce questionnaire doit-être rempli en ligne et validé avant le 12 mai 2012 afin de nous mettre à même de l’exploiter. Nous vous remercions par avance pour votre collaboration active. Un taux de réponse significatif est nécessaire pour que la FSPF puisse valablement faire état auprès des Pouvoirs publics des difficultés éventuellement soulevées par la mise en œuvre de la réforme de l’accessibilité des ERP aux personnes handicapées. 
Jocelyne WITTEVRONGEL, Vice-présidente.

Jocelyne tu es une femme merveilleuse de......

On rappelle que ça fait 10  à 15 ans que les textes existent sur l'accessibilité.
On ne fait RIEN et on attend LE DERNIER MOMENT avant le couperet pour dire : pas possible ! les pharmaciens sont des pauvres sans le sou (le mien roule en grosse BMW, mais il a du acheter d'occase un vieux modèle à des roms…)

Bon d'accord, tout le monde s'en fout !
Moi je continuerai à relayer ici toutes ces informations…
si je vous lasse, ne venez plus ici.



2 commentaires:

  1. Tu ne me lasses pas, Alain. Je vois bien les difficultés qu'ont les parents de mon petit-fils pour arriver à ce que celui-ci vive le plus normalement possible malgré son handicap et qu'il ne soit pas considéré comme une "gêne"… Au contraire, continue, c'est une bonne chose de se rebeller contre la bêtise humaine !…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends très bien pour ton petit-fils.
      Je pense à mes parents qui, en son temps, se sont battus pour moi face "au monde des normaux" (ce qui ne veut rien dire !).
      Avec la force de vie on triomphe et ton petit-fils comptera parmi les vainqueurs.
      J'en ai de nombreux exemples autour de moi et je sais aussi pour moi-même.

      Supprimer

Si vous avez des difficultés à poster un commentaire ou si celui-ci n'apparaît pas, vous pouvez me l'adresser par mail (voir adresse dans la marge à droite tout en bas).
Merci.
Je le publierai en votre nom.