mardi 30 juillet 2013

connerie photographique




Il voulait faire la lumière.
Mais il se heurtait à un mur.
C'était toujours comme ça avec elle.
Une énigme.
Et d'ailleurs, peut-on faire la lumière ?
Éclairer. À la rigueur. Peut-être.

Lui, c'était l'ardeur projetée.
Le rouge et l'orangé.
et Laure en jets continus
 le critiquait.



Avec elle, les choses devaient être carrées
avec le respect des lignes
sans aspérités.
Sans aspects irrités.



Il aurait aimé flamboyer dans son regard.
L'éblouir des scintillements de son intelligence.
Lui jeter des feux et des braises. 
Allumer son désir.


Il dut renoncer.
Elle était trop éteinte.
Elle resta dans son coin.
Noircie par les fumées.



(Oui, je sais l'été c'est du 
grand n"importe quoi....)

10 commentaires:

  1. Non c'est sympa.. pourquoi se dévaloriser ainsi? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AH ?
      C'est juste que j'ai écrit ce texte un peu "n'importe comment" d'un seul jet qui m'a amusé....
      :)

      Supprimer
  2. charlotte31/7/13

    citation ( plus ou moins correcte) de Léonard Cohen: il y a une fissure dans tout, comme çà, la lumière peut y pénétrer...
    Je cherche la fissure dans tes photos...
    C'est pris dans ta salle de bain? C'est vrai que là, vaut mieux qu'il n'y ait pas de fissure sinon bonjour les dégats...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non, ma salle de bain dans notre "suite parentale" (c'est comme ça qui faut dire, à ce qui parait, si on revend la maison ! ) c'est bien mieux que ça !!!
      :-)
      Là c'est dans l'église où je suis entré (voir une chronique antérieure), des reflets de vitraux sur un mur, à coté de Jeanne d'Arc, qui a eu l'air de s'en ficher comme de sa première brebis...

      Supprimer
  3. Même dans le noir, il doit toujours y avoir un bout de lumière!
    IL doit exister des murs de lumière, comme il existe des murs de son!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est joli un mur de lumière chez soi ...
      Il y a ça chez des amis, dans une pièce sombre faute de fenêtre assez grande...
      Cela dit au prix de l'énergie qu'autorise Tonton Hollande (notre fromage national), ça va éteindre les ardeurs..

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup tes divagations estivales. Ce texte est d'une très belle eau poétique. Il illumine ma journée!
    Vive Alain en mode " je photo chope la lumière " !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors... Si toi et ton talent d'écriture tu apprécies... C'est un honneur !

      " je photo chope la lumière " ....
      Expression que j'adore, totalement Célestinienne !!
      :-)

      Supprimer

Si vous avez des difficultés à poster un commentaire ou si celui-ci n'apparaît pas, vous pouvez me l'adresser par mail (voir adresse dans la marge à droite tout en bas).
Merci.
Je le publierai en votre nom.