lundi 15 juillet 2013

Reprise....

 Bon alors.
Me voici de retour dans les contrées blogosphèriennes, après une escapade bretonne bretonnante en Bretagne, et qui plus est morbihannesque, en un lieu retiré, ou même le net n'a point encore percé, sauf pour les satellitaires, mais moi j'ai pas les moyens.
Et d'ailleurs, je vais vous dire, ça fait un bien fou de ne pas fixer l'écran quand le ciel est bleu comme le ciel de Provence où, paraît-il, les bateaux dansent et les goélands sont blancs, d'après ce que racontait Marcel Amont dans mon jeune temps… Mais moi j'aime bien l'aval, mais pas Laval, comprenne qui peut. 
Il faut dire que le soleil a bien tapé sur mon crâne encore chevelu, ce qui n'a pas empêché une pénétration atteignant profondément mon système neuronal.
Sinon, j'ai les avant-bras bien bronzés. Le reste non. Si bien que si je n'avais pas ma bécane à six roues, on pourrait se demander si je ne suis pas un rescapé du Tour de France qui aurait loupé la bifurcation à droite en direction de Saint-Malo. Vous n'avez pas remarqué ? Vous mettez un coureur du Tour de France à poil, c'est comme si il était encore en maillot blanc…


enfin bref.
Comme on le constatera, je n'ai pas grand-chose à dire, et c'est pour ça que je l'écris, parce que, ayant réouvert mon ordinateur, il faut bien qu'il serve à quelque chose…

J'ai fait un rapide tour dans le désert des blogs que je lis habituellement… Ouf ! Pas de retard à rattraper… Le silence est d'or… Comme les peaux dorées…

Oui, bon… Ben…
Cette première chronique estivale ressemble à s'y méprendre à pas grand-chose.
Comme dit le vainqueur du Tour : « je ferai mieux la prochaine fois »…

7 commentaires:

  1. Une petite pensée pour toi ce matin, toi le bronzé des bras. Ben finalement ce doit être joli, non?
    En lisant les divers blogs, je me disais - je ne sais porquoi- que tu étais bien loin en ce moment.
    Ben moi, c'est l'été aussi et pas grand chose à raconter non plus.
    Alors je te souhaite une belle journée pleine de chaleur et de ptits bonheurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la pensée…
      Pour ce qui est de la chaleur… On est gâté en ce moment…
      :-)
      Et toi ? J'espère que tout va bien…

      Supprimer
  2. Charlotte16/7/13

    Bonjour Alain :Le soleil invite à la paresse: je n'ai rien contre. Je ferais mieux d'écrire :j'ai tout pour.
    Quant au bronzage : là je ne fais rien pour. Ma mère m'a toujours dit que le soleil donnait des rides!!!Et comme à mon âge on écoute encore sa mère !!! je ne m'expose pas au soleil sauf à celui du levant ou du couchant. Quant aux rides, c'est trop tard: j'en ai déjà quand même .... à la commissure des yeux et aux joues parce que je ris trop... peut-être que si je n'avais jamais ri...!!!
    Allo maman bobo!....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus je n'expose pas… Ma compagne non plus d'ailleurs… Ce qui fait qu'elle a gardé une jolie peau de jeunette… !
      Mais, bon, je peux quand même pas mettre des manches longues !…

      C'est très joli des petites rides à la commissure que l'on voit chez les gens joyeux et heureux de vivre…

      Supprimer
  3. Oui, j'imagine que ça fait un bien fou, une petite "coupure" du net aux fins fonds de la Bretagne, et je suis bien contente que tu y aies profité du soleil (enfin, tes bras, si je comprends bien)
    Bon retour parmi nous !

    RépondreSupprimer
  4. A pas grand chose, c'est ton avis à toi, Alain. Mais nous si on a envie de penser le contraire ? :-)
    Tu m'as fait sourire en parlant du bronzage des cyclistes, c'est vrai que c'est tout à fait ça ! Une fois que j'étais sur une plage, deux hommes sont arrivés en maillots de bain, le père et le fils probablement, et vu leur bronzage, j'en ai déduit qu'ils devaient faire beaucoup, beaucoup, beaucoup de vélo ! :-)
    Mon blog fait partie de ceux qui sont en mode pause, mais tant que je suis encore par chez moi, je me balade sur le net et je continue à visiter les autres blogs, enfin, ceux qui continuent de publier…
    Bonne semaine à toi, Alain, je suis heureuse de te retrouver ! même pour un pas grand chose ! :-)

    RépondreSupprimer
  5. héhé ! Ma remarque sur les cyclistes, c'est parce que j'ai vu un peu la même chose que toi sur une plage…
    Il y a aussi les nanas qui ont le haut du dos en croissant de lune bronzé… Et qui n'ont pas pensé à mettre un truc plus ouverts aux premiers rayons…

    RépondreSupprimer

Si vous avez des difficultés à poster un commentaire ou si celui-ci n'apparaît pas, vous pouvez me l'adresser par mail (voir adresse dans la marge à droite tout en bas).
Merci.
Je le publierai en votre nom.