Accueil

samedi 24 août 2013

Portrait en bord de mer


Elle n'est plus vraiment jeune, mais aimerait le paraître encore. Elle n'est pas vraiment vieille, mais espère ne pas le devenir trop vite. Elle a les pieds sympathiques qui frétillent encore des orteils. Elle a les cuisses charnues des femmes de son âge, le ventre à rebonds qui témoignent d'anciens désirs, parfois encore ravivés certains soirs de pleine lune. Elle a la poitrine qui tente toujours de narguer les lois de la pesanteur, mais à l'impossible nul n'est tenu.

Elle a le visage des beautés accomplies, de celles qu'elle a su cultiver pour s'attirer le regard des hommes et laisser entrevoir des promesses non tenues, qu'elle entretient d'un sourire enjôleur, offerte languide aux rayons du soleil.

Elle a le cheveu blond qu'un coiffeur, coloriste attentionné et habile, lui maintient comme avant d'un savant balayage. Elle a renoncé au maillot qui dévoilait une peau cuivrée et un ventre plat, pour un sage « une pièce » noir agrémenté d'une ligne oblique blanche, comme celle qu'il ne faut plus franchir, qui démarre sous le sein droit et fini sur la cuisse gauche.

Elle a l'élégance discrète des femmes attentives à ce qui ne reviendra plus et pourtant toujours espéré.

-o0o-

Voila.
Ce portrait en demi-teinte met fin aux chroniques estivales de l'année.
Ce soir je retrouverai mon chez moi des temps ordinaires
ici je reviendrai dès que possible (Allez. On va dire le WE prochain !)
parce que la mer est ma respiration indispensable
mon amante des jours d'étreinte
ma compulsive des tempêtes
ma combattante des vents contraires
et ma joie des crépuscules sanglants annonciateurs de nuits incandescentes


Photo AlainX
.

16 commentaires:

  1. Quel joli portrait...j'aimerai que l'on me décrive aussi bien que tu le fais... merci de tes chroniques!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce genre de portrait, c'est un peu le fruit d'un de mes ateliers d'écriture....
      Mais je balbutie beaucoup encore je trouve.
      Merci d'avoir apprécié !!

      Supprimer
  2. J'ai retrouvé l'émotion de la chanson de Saturne par Brassens...
    Reviens vite, capitaine au long cours.Tu sais trop bien parler aux et des femmes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ton commentaire qui me donne beaucoup d'émotions....
      MERCI !

      Supprimer
  3. "parce que la mer est ma respiration indispensable
    mon amante des jours d'étreinte
    ma compulsive des tempêtes
    ma combattante des vents contraires
    et ma joie des crépuscules sanglants annonciateurs de nuits incandescentes"

    quels mots magnifiques, pour évoquer ton amour de la mer...
    merci...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu sais bien que c'est l'un de mes amours !! ... parmi d'autres !!
      :-)

      Supprimer
  4. Très joli ! Bon retour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours un plaisir de te voir par chez moi !
      :)

      Supprimer
  5. charlotte25/8/13

    J'en reviens de la mer... Je me suis laissée tenter pendant3 jours par les cotes sauvages et préservées des presqu'îles hollandaises en Zélande.C'est très beau
    Quant au portrait de la femme, j'ai cru reconnaître quelqu'un ou presque: moi!sauf les bourellets au ventre que je n'ai pas du tout!!!!ou si peu!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ce devait être merveilleux !
      Heureusement que le béton n'a pas tout envahi....

      Pour la dame : J'ai pas dit non plus qu'elle était enveloppée dans des pneus de camion !!!
      Juste la rondeur nécessaire qui sied à l'âge....
      Donc tu peux t'y reconnaitre...
      :-)

      Supprimer
  6. Le portrait est en demi-teinte, mais le petit mot final flamboyant!
    Ceci dit, demi-teinte, oui, et un brin désillusionné, mais tendre et amusé... C'est sympa.
    Bon retour!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En me relisant moi-même, je m'étonne de cette… Flamboyance… Que tu évoques…
      Comment un tel texte a-t-il pu me jaillir ?
      :-)
      J'espère que tu vas bien…

      Supprimer
  7. Eh mais Elle a bien de la chance qu'un poète la remarque.
    A quand la mise en musique de tous ces beaux textes??? Quel talentueux photographe! Bon ça suffit, j'en ai marre de tous ces compliments car ma jalousie commence à poindre!
    Bon retour ou plutôt bon salut à ta mer si envoûtante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À propos de certains (rares) textes un peu poétiques que j'ai pu pondre, outre qu'ils mériteraient d'être mieux travaillés, je caresse deux souhaits (j'aime bien caresser des souhaits, mais ce n'est pas pour autant qu'ils se réalisent…)

      — Que certains soient mis en musique, en effet
      — que certains soient « lus » par une voix de qualité.

      On peut toujours rêver… !

      Supprimer
    2. Tu crois ?
      :-)
      Ça se pourrait bien....

      Supprimer

Si vous avez des difficultés à poster un commentaire ou si celui-ci n'apparaît pas, vous pouvez me l'adresser par mail (voir adresse dans la marge à droite tout en bas).
Merci.
Je le publierai en votre nom.