lundi 4 novembre 2013

Dernières nouvelles de l’infini....



Dernières nouvelles de l’infini.... 

un texte écrit ... je sais plus.. vers 1995/98 ?

*

La rencontre avait été douce et inattendue 
Elle était simple, touchante, émouvante 
son histoire, son cœur profond 
son corps assoiffé et désirant 
les regards qui avaient meurtri son âme, 
les peurs qui inhibent. 

Je l’ai prise en mon cœur comme on prend un oiseau 
L’entourement de mes bras 
la douceur de mes mots 
j’eus pour elle des audaces inconnues. 
Vierge, elle l’était et je l’aimais ainsi.... 

Je la voulais pour moi, 
mon bien, mon avoir, mon amour 
et, dans un même mouvement de mon cœur qui se donne, 
Je la désirais elle, autre unique libre, sans lien ni retenue. 

Amours impossibles 
Danse Charnelle 
roula plus fort le flot de nos désirs 

Je flottais dans un rêve 

Et le réveil fut brutal.

Je la perdis un matin 
Elle venait de se donner à un autre 
la douleur fut intense
la plaie ne se referma plus.

Oh mon amour mon bel amour
Tu aboutis là on je n’avais pas conscience que je t’emmenais 
Tes plaisirs sont sans moi 
ton corps se recrée à d’autres bras 

La nuit s’est refermée 
sur mon âme en dérive 

Que reste-t-il de cet amour écorné ? 
une brise de tristesse... 
une leçon amère 
une espérance déçue.... 

Je suis entré en errance 
Amours éphémères 
qui s’accrochent aux chimères........ 


*****************

4 commentaires:

  1. Splendide chant d'amour et de mort dans l'âme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton appréciation.

      Supprimer
  2. Oh que oui, magnifique texte, tellement partagé...

    RépondreSupprimer

Si vous avez des difficultés à poster un commentaire ou si celui-ci n'apparaît pas, vous pouvez me l'adresser par mail (voir adresse dans la marge à droite tout en bas).
Merci.
Je le publierai en votre nom.