Accueil

lundi 4 novembre 2013

RENCONTRE




RENCONTRE


(Texte de décembre 2007)


*


J'ai aimé les combats.
Et certains sont encore à venir.
Les plus essentiels ne sont pas toujours là où on les attend.

Le guerrier fait la guerre.
Le combattant joue sa vie pour une paix.
Le combattant-guerrier met tout en péril.


Je fus l'un et l'autre,
l'un et l'autre mêlés,
Valeureux guerrier, et piètre combattant au temps de mes errances.
les guerres intérieures ont dévasté mes terres.
Vermine pour moi-même, un poison destructeur.
Rendre gorge. Je leur ferai rendre gorge !
Pour chaque coup porté, deux coups en réciproque.
Toute révolution justifie son temps d'épuration.
Que passent par la guillotine ceux qui m'ont entravé.
Assassinat de l'amour.
Meurtre prémédité de ceux que l'on devrait chérir.
Aux saboteurs de mon existence je ne laisserai nul répit.
J'irai jusqu'à pourfendre les coeurs des alentours.

Je me disais ardent, mais j'étais incendiaire.
Inutile de dénombrer les victimes que je laissais en cendres.
Je tirai ma fierté d'être plus destructeur que mes ennemis supposés.

Il arriva qu'un jour l'agneau se présenta.
C'était lui. C'était moi.
Douloureux face-à-face.
Supplique de sécession.

Dans son regard, je vis mes yeux.


Sculptures Pascal Masi

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si vous avez des difficultés à poster un commentaire ou si celui-ci n'apparaît pas, vous pouvez me l'adresser par mail (voir adresse dans la marge à droite tout en bas).
Merci.
Je le publierai en votre nom.