lundi 31 mars 2014

vrac


— Tout petit avis personnel suite aux élections :

On a viré Sarkozy parce qu'on en avait marre.
On ne veut plus de Hollande parce qu'on en a raz-l'bol.
On ne veut plus entendre parler des politiques parce qu'on en a assez.
C'est clair, on ne peut plus élire de gouvernants.
Mais en réclame à cor et à cri « un homme/femme providentiel-le » qui va tout résoudre en moins de quelques semaines, et qui surgirait d'on ne sait où, mais pas des urnes….
Il faut croire qu'on regrette d'avoir guillotiné Louis XVI ? !…

Henri Guaino (qui n'est pourtant pas ma tasse de thé) a dit, pour une fois, une phrase assez juste :
— «Nous n’allons pas pouvoir continuer avec une démocratie qui, chaque fois qu’elle arrive au pouvoir, se retrouve totalement rejetée et donc dans l’incapacité de gouverner ».

Conclusion : on n'est pas dans la m… !

— Visite du vendredi 

Mon frère est venu déjeuner chez nous avec sa femme. La dernière fois doit remonter à plus de trois ans. C'est dire si nous entretenons des liens étroits et suivis. J'aime bien ma belle-soeur, on a des conversations intéressantes. Mon frère parle tout seul croyant s'adresser à nous, une sorte de monologue décalé en parallèle à la conversation des autres autour de la table. Parfois ma belle-soeur l'interpelle au milieu de la conversation : — mais de quoi tu parles ?.
Après leur départ, ma compagne me dit :
— Ton frère est de moins en moins apte aux relations…

Dont acte…

— Visite du samedi 

Une amie, artiste peintre/sculpteur. Pas une amatrice du dimanche, qui peint des petites fleurs ou reproduit des cartes postales. Une créatrice. Une vraie. Nous avons chez nous plusieurs de ses oeuvres. 
Elle relate ses graves ennuis de santé. Son cancer. Sa chimio. Les effets secondaires. La main d'artiste qui ne répond plus aux gestes. L'impossibilité de peindre et de sculpter. Sa solitude (elle est célibataire). Sa passion qu'elle ne peut plus vivre vraiment.
Et cependant… Il y a toujours de la lumière dans ses yeux. Et cette voix qui est restée presque enfantine, avec des accents de fillette à 60 ans passés…

Raison d'espérer…

— Une tulipe

Photo AlainX - clic pour agrandir


Pour une raison mystérieuse, cette tulipe blanche a développé sa tige au raz du sol. J'ai cru qu'elle était cassée. Mais non. Et puis, pour fleurir, elle s'est redressée, se tournant vers le ciel, la lumière. (Sur la photo j'ai indiqué ce mouvement par deux flèches, car sinon je crois qu'on ne voit pas bien…).
Je l'ai regardée ainsi un long moment. Elle m'a parlé de l'aventure humaine. Une sorte d'aptitude naturelle à se redresser. Oui, naturelle. Inscrite dans la nature de l'homme. Dans la nature… de la nature… Si je puis dire ainsi…
Peut-être faudrait-il parfois juste un pas grand-chose.
Le fin rai de lumière qui se glisse à peine sous la porte n'est-il pas souvent la promesse d'un jour de grand soleil si on décide d'ouvrir la porte. 
Il faut juste activer la clenche.

Une autre raison d'espérer…

19 commentaires:

  1. J'aime beaucoup ces articles, surtout la tulipe ....... merci

    RépondreSupprimer
  2. Charlotte31/3/14

    Comment gouverner si presque la moitié de la population ne vote pas et c'est sans doute parmi ceux là qu'il y a le plus de mécontents; Un paradoxe. Chez nous le vote est obligatoire. C'est mieux: c'est un droit démocratique ( accordé pour aux femmes seulement depuis 1948) mais aussi un devoir citoyen.
    Je pourrais aussi te parler d'une soirée samedi où nous étions invités parce que beaux parents d'un de nos enfants.La maitresse de maison a passé toute la soirée dans ses casseroles à la cuisine et le maître (!) n'a fait que déconner avec ses deux jeunes fils( de 25 et 22 ans quand même). Je me demandais ce que je faisais là Je n'ai pas réussi à dire une seule phrase complète car toujours coupée par ces malélevés qui faisaient pouffer de rire le père J'ai su en tout et pour tout dire Bonjour et aurevoir à la maîtresse de maison.
    Une horribble soirée.
    Quant à la tulipe je retiens l'image car elle me donne un certain espoir pour quelqu'u qui m'est très chère et qui pour le moment est complètement par terre écrasée par ses démons intériers

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'important est sans doute cet espoir : les démons intérieurs ne seront pas vainqueurs !....

      Pour ce que tu relates de cette rencontre (si on peut parler de rencontre..), ce manque de considération pour les invités est d'une grande tristesse.... Et la femme constamment "aux cuisines" en dit long sur les "moeurs" locales !!

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup cette image de la tulipe qui, bien que malmenée par la vie, parvient à se redresser et fleurit. Une jolie raison d'espérer... :-)
    Belle semaine à toi, Alain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La nature nous démontre bien souvent les raisons d'espérer.
      La vie plus forte quoiqu'il arrive....
      Or nous sommes des "êtres naturels"....

      Supprimer
  4. Tout réside dans le " juste pas grand-chose " ...
    Cette tulipe blanche, un bel exemple !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, un bel enseignement....

      Supprimer
  5. La tulipe est simplement atteinte d'heliotropisme, comme moi d'ailleurs. C'est pourquoi je suis venue chez toi comme attirée par la lumière.
    Ce billet est plein de lumière.
    Plus tu écris, et plus ta lumière intérieure transparaît dans ce que tu écris. Et ce n'est pas de la flagornerie. C'est sincèrement ce que je ressens.
    Kisses from céleste

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Puisse ma tulipe fleurir ton coeur.

      -------
      Héliotropisme ? Pourtant elle avait tout le loisir de pousser toute droite, au soleil, comme ses soeurs du même parterre ...
      Non, je crois qu'elle a eu des problèmes traumatiques dans son enfance...... Heureusement j'étais là !!!
      :-)))

      Supprimer
  6. La plupart du temps, je te lis, et je repars sans avoir rien écrit.
    Aujourd'hui, tu sauras que je suis passée ... ;-)

    Belle journée à toi, à ton beauf inapte aux relations (car dans l'histoire, c'est quand mm lui qui a le plus besoin de compassion) et à cette lumière qui donne des raisons d'espérer ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai toujours regretté que mon frère se soit montré TRES hostile à tout "travail sur soi"....
      Ça lui aurait évité bien des déboires....
      Mais chacun fait les non-choix qu'il veut..... au nom de ses fragilités.
      (il n'a jamais accepté mon métier d'aidant... et n'a fait que le dénigrer durant des années.... Triste !!...)
      --------
      content de savoir que tu passes silencieusement par chez moi !...
      Plus content encore de lire ton commentaire....

      Supprimer
    2. Il me semble avoir lu des choses comme ça en filigrane dans ton livre
      ou alors, comme toi, ''j'en ai rêvé" ;-)

      Certaines personnes vivent mieux dans une sorte de déni, je pense par exemple à ma mère, mais je crois que pour certaines personnes le déni "sauve" ou en tout cas protège..
      Il y a certains cas où le travail sur soi est tout simplement impossible

      Je ne cherche pas à excuser ton frère, c'est juste que j'ai au moins deux de mes (très) proches qui vivent ou ont vécu comme ça et eux c'est de n'avoir rien fait qui leur a évité des déboires ....

      Supprimer
    3. le "déni" protège... il est fait pour ça....
      Je crois que chaque personne a une "aptitude" au travail sur soi (sur lequel d'ailleurs circulent des monceaux de "fausses croyances"....) Ce n'est pas pour autant qu'elle l'utilise (cette aptitude).
      On peut très bien survivre longtemps sans "rien faire"... Il y a des personnes qui ont des défenses en béton armé, mieux que les trucs de confinement des centrales nucléaires....
      Ça se termine pas toujours en Fukushima !
      Mais parfois si....

      Supprimer
  7. Anonyme1/4/14

    Clin d’œil à un autre billet écrit Là :

    Je ne sais pas Pourquoi ( Pour Qui ) cette tulipe s'est soudain redressée mais il vous a été donné de la voir et de nous l'offrir, ... et si c'était Sa façon d'intervenir dans ma vie aujourd'hui ?
    nicole 86

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et si on répondait que : OUI ! ......

      Supprimer
  8. Cette tulipe a un côté vilain petit canard, un côté original qui ne suit pas la voie évidente et droite, et pourtant, à sa façon tortueuse de se faufiler dans la vie, elle accède elle aussi à la lumière. Je trouve que c'est une belle image et cette tulipe m'attendrit profondément.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien ton regard sur : "vilain petit canard".....
      Il faut parfois l'être pour ensuite vivre dans la lumière....
      Ça rejoint bien mon expérience de vie....
      donc merci !

      Supprimer

Si vous avez des difficultés à poster un commentaire ou si celui-ci n'apparaît pas, vous pouvez me l'adresser par mail (voir adresse dans la marge à droite tout en bas).
Merci.
Je le publierai en votre nom.