Accueil

samedi 25 octobre 2014

Dieu est un chat.


Tout d'abord, autant le dire clairement, j'ai mal dormi. Des douleurs dans le dos. Non, ne me dites pas que probablement « j'en ai plein le dos », épargnez-moi la psychologie à 1,25 €. Ce sont des douleurs mécaniques, liées au système musculaire complexe de l'échine, trop défaillant pour soutenir correctement la colonne vertébrale. Les années de rééducation, de kiné, d'exercices divers ont atteint leur limite. Je conseille à tous les vieux polios comme moi de… ne pas vieillir…
Ce matin, au réveil, j'ai découvert la véritable raison de mon insomnie. Il y avait en moi une question récurrente que je ne m'avouais pas jusque-là. Fort heureusement, mon canard local, en première page, en très gros titre, photo à l'appui, m'a apporté la révélation qui a miné ma nuit, c'est-à-dire cette terrible question :
— Qui sera Miss Nord-Pas-de-Calais ?
En pages intérieures, je découvre la vingtaine de candidates, et là, le grand dilemme, les vieux fonctionnements d'indécision reviennent : 
— Laquelle choisir ? 
Déjà, ce n'est pas facile dans les concours agricoles de choisir la meilleure vache laitière. Là, il s'agit quand même de la race humaine et les critères sont plus nombreux que le volume du pis.

J'ai compris que le choix était difficile, à cause de cette terrible phrase :
— « Le mystère des animaux nous renvoie notre ignorance » prononcée doctement par Alice Ferney sur le plateau de « la grande librairie » (France 5).
Hé oui, nous ne savons rien. Seul l'animal détient la connaissance qui nous est inaccessible.
Alors, j'ai réalisé l'intense admiration qu'il convenait d'avoir pour la gent animale, et, dans la foulée de la pensée profonde de Brigitte Bardot, Matthieu Ricard, ce richissime moine bouddhiste, qui joue au pauvre en s'habillant de chiffons rouges et jaunes, l'a confirmé sur le même plateau, en déclarant :
La baleine à des qualités uniques, l'homme a des qualités uniques. Mais il y a une différence de culture.
Et ça, je l'avoue ça nous emmène très loin dans la profondeur de la réflexion.


Comme ma compagne était présente, nous avons immédiatement pris la position du lotus, pas celle du yoga, celle du Kama-sutra, ce qui nous a permis de pénétrer plus profondément la question.

C'est alors que l'illumination s'est présentée à moi de manière inattendue, aux alentours de 23 h et au bord de l'orgasme :
J'ai dit à ma compagne : — je t'aime, ma petite chatte… 
— Oh, mon Dieu ! Toi mon chat ! 
m'a-t-elle répondu dans une extase intense…





J'ai compris : Dieu est un chat.
— Les Egyptiens avaient raison à propos des chats divinisés.

Alors j'ai repensé à la parole prophétique de Matthieu Ricard (un volume de yoga, 5 volumes d'eau), dans cette même émission :
—  Étendre la bienveillance  aux animaux, c'est mieux aimer les hommes

Personne n'avait encore eu une pensée aussi profonde…

Dieu est aussi dans le Ricard.

---------------------------------------------
EDIT, Lundi 27 matin :
L'horrible suspens de la Miss Nd-P-de-C a pris fin : la (mal)heureuse élue à la froide beauté des visages insipides et des corps stéréotypés.
Geneviève  de Fond-de-Teint à des rides à se faire...


18 commentaires:

  1. Voilà qui mérite de trinquer (un pastis de la concurrence) à ta santé pour te remercier de cette envolée chattesque.... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans le passé on aurait pu s'en jeter un avec le Père Duval...
      Hélas il est allé voir si Brassens soufflait toujours dans les Trompettes de la Renommée.

      Supprimer
  2. Bon perso, deux trois réflexions en vrac qui me viennent.
    D'abord, la psycho de bazar est passée à 1,75€ sans la TVA, tu ne savais pas ?
    Ensuite je déduis de ton bref dialogue avec ta compagne que lorsqu'elle crie oh my God, elle n'a pas malencontreusement oublié le E , insinuant alors que tu ne serais qu'un jouet sexuel de remplacement, mais qu'elle te reconnaît bien dans ton caractère divin, et que par conséquent, dans le syllogisme " elle me dit oh mon chat" et" dieu est un chat" il faut déduire que tu es un dieu.
    Enfin, j'ai ma petite idée, subséquemment à la démonstration ci-dessus, d'où peut bien venir ton mal au dos. Les explications mécaniques ont bon dos, si j'ose dire...mais c'est effectivement une bonne façon de ne pas vieillir...
    :-DDD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dieu, je le suis en effet ! Le divin est partout !
      De Gaulle avait montré le chemin. Tante Yvonne le voyant nu dans l'inimité subreptice s'était exclamée :
      - "Oh ! Mon dieu!"
      - Dans l'intimité appelez-moi Charles, avait-il répondu.

      Quant au mal de dos... me voila trahi ....

      ;-)

      Supprimer
  3. « Matthieu Ricard, ce richissime moine bouddhiste ». Quelque peu surpris par cette affirmation qui n'était jamais parvenue à mes yeux ni mes oreilles (à moins que la richissimité mentionnée ne soit d'ordre spirituel), j'ai cherché à en savoir plus… sans rien trouver. Saurais-tu m'éclairer à ce sujet ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai du en effet me tromper :
      la pensée de Ricard est d'une grande pauvreté.

      Supprimer
  4. Charlotte25/10/14

    Moi aussi cela me pompait les discours du moine Ricard et d'Alice Ferney... à tel point que je suis retournée à mon bouquin que je n'ai toujours pas fini: "Le royaume" de Carrère. Un drôle de zigoto un peu fou ce type là quand même. Oui il est très intelligent ,oui il a beaucoup de culture oui il écrit très bien mais pour passer, je ne sais plus par quel détour ou association de saint Luc, de saint Paul et de Caravage et compagnie , à ses fantasmes et activités sexuels il y a là un étalage public de mauvais goût qui relève plus d'un cabinet privé de psychanalyste.
    Quant au chat, étant en adoration devant le mien, je comprends très bien l'association Chat et Dieu.
    Qaunt à ton humour il ne prend pas une ride.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis à la moitié avec Carrère. Je cale !
      C'est quand même très documenté ce qu'il raconte des origines de Christianisme. Ça en devient même lassant....

      Supprimer
  5. Bastet est une chatte.
    Rien d'étonnant, Dieu ne pourrait être qu'un principe féminin :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle stimule l'énergie charnelle, et c'est bon pour le bas de mon dos.

      Supprimer
  6. A la lecture de ton billet permets-moi de te suggérer un titre plus adapté : "dieu est une chatte"
    et, grand dieu, un dieu non épilé!
    c'est une damnation ces Chattes épilées...

    Tu fais également erreur à propos du moine à huit trompes; il a quand même écrit : "je plaide pour le bonheur". C'est pas rien ça Alain...; depuis "Yes we can" et "Avant y avait pas Zlatan", nous errions sur nos coussins... snif...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hé bien... J'y avais pensé !
      Et même à "dieu a une chatte",
      mais les esprits chastes et purs de mon lectorat déviant m'auraient cherché des morpions dans les poils pubiens...

      "l'esprit est agile mais la chair est faible" (Matthieu, mais pas le Ricard)

      Supprimer
  7. Merci pour ce moment d'humour, j'en avais besoin :-)
    J'en ronronne de plaisir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors je m'en réjouis pour toi !

      Supprimer
  8. Anonyme27/10/14

    Un article savoureux.

    RépondreSupprimer
  9. D'humeur badine ce matin !!!! Merci de m'avoir fait sourire ce matin au bureau !!!(oui je sais c'est pas bien !!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais si c'est bien !
      Ton patron sera content de te voir de bonne humeur !

      Supprimer

Si vous avez des difficultés à poster un commentaire ou si celui-ci n'apparaît pas, vous pouvez me l'adresser par mail (voir adresse dans la marge à droite tout en bas).
Merci.
Je le publierai en votre nom.