mardi 13 janvier 2015

saison du manque

Ce qui finit (va finir ?) par manquer


23 commentaires:

  1. Ce qui finit va finir par "arriver", et ce qui suit, aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton optimisme fait du bien !

      Supprimer
  2. je pense que la lumière reviendra, et annoncera le printemps
    (ta photo est très belle!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un "printemps français" nous ferait peut-être du bien...
      Pour faire disparaitre les obscurantismes du temps...

      Supprimer
  3. Est-ce que la photo est de toi ? Elle est sublime !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, elle vient du net !
      J'aurais fait mieux bien sûr !! (naan ! j'déconne !...)

      Supprimer
  4. La Lumière ne meurt que si on l'abandonne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien !
      La mienne a quelque peu vacillé ces jours derniers....

      Supprimer
  5. Tant qu'EDF ne ferme pas ses centrales, nos sociétés technologiques sont sauvées ! ;-)

    (pour ce qui est des ruines de la pensée, par contre... le générateur de secours a des hoquets)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va faire l'hypothèse que le générateur de secours s'était provisoirement noyé dans des débordements d'émotionnel de ces derniers jours.
      Parce que des pensées en ruines, il en a circulé un certains nombre, émises de toutes parts et de tous bords....

      Supprimer
    2. J'ai peur, si on tourne l'objectif de l'autre côté, de voir un péage pour pouvoir entrer...

      Oups... Deviendrais-je cynique ? ;-)

      Supprimer
    3. Reste à savoir si la photo a été prise dans l'espace Schengen !

      Supprimer
  6. Quel don rare tu as de trouver la synthèse de ta pensée en y alliant la beauté sublime.
    J'ai appris à 20 ans qu'au bout du tunnel il y a toujours une sortie, c'est un peu moins superbe et poétique que la photo mais c'est plein d'espoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si on en croit les manifestations de ces derniers jours, il y a en effet des raisons d'espérer.
      La classe politique sera-t-elle capable d'un sursaut de crédibilité ?

      Supprimer
  7. Charlotte14/1/15

    J'aime l'image rassurante du phare. Tant qu'il y aura des phares et il y en aura toujours,on ne se noyera pas ...mais il faut aussi apprendre à nager ...C'est pas facile en pleine mer(de)mais c'est possible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il serait temps que des brouillards s'estompent afin que l'on puisse voir au mieux revoir les phares !

      Supprimer
  8. Y a-t-il un seul chemin? Une seule lumière? Je préfèrerais avoir le choix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute l'auteur de la photo avait-il fait le choix de ce chemin là…

      Supprimer
  9. J'ai fait un rêve de tunnel cette semaine, c'était angoissant...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout si il n'y a pas de lumière tout au fond…

      Supprimer
  10. Je crains que nous soyons entrés dans une ère où il va falloir plus que jamais trouver la lumière au fond de doi pour avancer dans les ténèbres...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  11. au fond de soi ^^
    ( pitié, pas de remarque salace sur le glissement de mon doigt sur le clavier...lol)
    Bises
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne doigt rien dire en effet......

      Supprimer

Si vous avez des difficultés à poster un commentaire ou si celui-ci n'apparaît pas, vous pouvez me l'adresser par mail (voir adresse dans la marge à droite tout en bas).
Merci.
Je le publierai en votre nom.