mardi 10 mars 2015

Mourir pour la télé réalité


— Certains meurent pour des idées, l’idée est excellente comme chantait Brassens.
— D’autres meurent par volonté de défendre une noble cause. Ils donnent leur vie pour ça.
— il arrive que l'on meurt pour protéger, pour sauver. Ce père qui se précipite dans les flots devenus menaçants et dangereux, pour sauver son enfant et qui  y laisse sa vie. Tous les deux noyés.
— Certains écourtent leur vie pour en avoir trop fait, trop fort, trop loin, trop intense, trop usant. Trop de dévouement parfois. Ils laissent derrière eux des orphelins, un partenaire, et bien des gens qui les aimaient. 
— Chaque année des imprudents téméraires se tuent en ski ou promenade inconsciente,  en montagne dans des zones hors-piste.
— on pourrait parler des amoureux de la vitesse qui s'en vont donner un baiser à la mort, La leur, mais celle de leurs passagers… qui, eux, n’en demandaient pas tant…
— On pourrait encore allonger la liste…

Mais mourir pour la télé réalité ? Pour des exploits fabriqués en studio à l’avance ? Pour une aventure inhumaine, mais qui fera tellement d’audience, tant on leur fera prendre des risques de plus en plus intenses et totalement inutiles à l’avancée du genre humain.

À quoi ça rime !

Mourir pour être vu à la télé, admiré, pour faire sa promo personnelle, pour enrichir grassement des producteurs assis tranquillement dans leur fauteuil cuir pleine-fleur, dans leur bureau somptueux de la Tour Té—F—Hein ? :
— Tu as vu Coco ce que je peux me payer avec le fric qu'on amasse ! ?

Auront-ils ces morts sur la conscience?

Cela supposerait qu'ils aient une conscience…

Parfois je touche à une forme de désespoir qui n'est pas l'inverse de l'espoir.
Une consternation qui pénètre en moi jusqu'à la moelle de mes os.

Certains jours, face aux bêtises volontaires du monde, c'est accablant de vivre…



48 commentaires:

  1. en apprenant cette nouvelle ce matin je me suis dit que c'était réellement con de mourir pour cette raison: amuser le peuple!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai en premier de la compassion pour les morts de l'ombre, tués parce qu'il faisaient leur travail pour gagner leur vie.... Même si on ne hiérarchise pas les morts....
      Je pense à eux plus qu'aux célébrités dont on nous parle sans cesse.

      Supprimer
  2. moi aussi je trouve ça débile, mais ils sont morts, ils avaient accepté de faire ce jeu..... si seulement ça pouvait faire changer les choses mais un accident reste un accident, télé réalité ou pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça ne fera rien changer....
      Puisque ce n'est pas la 1° catastrophe du genre.... (un mort, + un suicide)
      Pour que ça change c'est simple : NE PAS regarder ce genre d'émission....
      pas de téléspectateurs = pas de pubs = pas d'argent juteux qui rentre !
      Moi je n'en ai vu aucune......
      Ma conscience me l'interdit !!

      Supprimer
    2. Je ne dirai pas aucune mais très peu, ce n'est pas mon truc.... mais j'ai des proches qui regardent alors !!!!!

      Supprimer
    3. J'en ai vu une en fait = Loft story ! Premier machin du genre je crois.... début des années 2000 ?
      Avec les seins de Loana et le mec je sais plus son nom....
      Me souvient que j'en avais fait qq billets...plutôt dans le genre critique caustique et déjantée !
      Me rappelle surtout ce sentiment de m'abêtir

      Supprimer
    4. Oh la la! Moi je me rappelle surtout ma consternation devant ma télé: "c'est ça, le phénomène dont tout le monde parle en ce moment????" Je me souviens d'un ennui profond et puis, plus rien. Je suppose que j'ai du m'endormir. ;-)

      Supprimer
    5. @ Candice
      C'était finalement une gentille bluette à l'époque ...
      Depuis (il parait ) que c'est bien pire....
      C'est le moment de se souvenir de ce film prémonitoire de Sydney Pollak "On achève bien les chevaux" (1969)
      La réalité dépasse toujours la fiction....
      Avec ce dernier drame, on a quand même progressé on a "presque" eu la mort en direct !....
      Juste un léger différé grâce à un amateur inspiré !
      On progresse dans l'horrible.....
      C'est bon ça Coco !!

      Supprimer
  3. Charlotte10/3/15

    C'était un accident, Alain.
    On peut penser tout ce qu'on veut sur ces téléréalités mais il reste que c'est un accident... Ils ne sont pas morts pour amuser le peuple...Ils sont morts parce que les hélicos se sont heurtés... Pourquoi ?On le saura peutêtre.
    Bien sûr mourir dans de telles circonstances, c'est vraiment moche . Mais ce n'est pas de leur faute d'être morts/ Ils ne l'ont pas fait exprès pour faire parler d'eux ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les prises de risques sont inconsidérées.....
      Enfin c'est ce que j'ai entendu..... de l'amateurisme des hélicos.....
      On verra bien l'enquête....
      enfin ce qu'on nous en dira..... On chargera la mule sans doute....
      la faute au pilote, à pas-de-chance, à la fatalité.....
      L'accident n'est pas fruit du hasard. il s'origine dans le concept même de la téléréalité.
      Ils voulaient amuser le peuple en prenant des gros risques. C'était le thème du truc !
      Ils on pas eu le temps de nous amuser.
      dommage ! non ?

      Mourir le dernier jour c'eut été mieux... au moins l'émission était "en boite"....

      Supprimer
    2. Charlotte10/3/15

      Je n'en ai rien à cirer de ce genre d'émissions.

      Supprimer
  4. "Pour que ça change c'est simple : NE PAS regarder ce genre d'émission....
    pas de téléspectateurs = pas de pubs = pas d'argent juteux qui rentre !
    Moi je n'en ai vu aucune......
    Ma conscience me l'interdit !!" Tout pareil que toi Alain, sauf que moi ce n'est pas ma conscience qui me l'interdit, c'est mon intelligence. Et je n'ai qu'aperçu le loft, ça ne m'intéressait déjà pas à l'époque.

    Je songe surtout aux intentions derrière tout ça, goût du risque vraiment? de l'exploit? ou maladie de l'égo de sportifs qui ne sont désormais plus sous les feux de l'actualité? C'est fragile un être humain et quand c'est donné en pâture à la télé ça pète souvent un câble. Quand je vois les déboires d'une Britney, que j'entends les commentaires odieux, je la regarde et je ne vois pas une "star" capricieuse, alcoolisée, droguée: je vois un être humain en cours de dislocation. Je crois qu'il est urgent de considérer l'autre pour ce qu'il est: une créature bien plus friable qu'on ne le pense.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est en raison de cette fragilité que je m'insurge contre tout ce "machin médiatique" qui appâte, utilise, exploite, manipule les êtres les plus fragiles de l'ego, nous les livre en pâture, puis les jette....
      C'est le sens de la fin de mon texte.
      Les sportifs dits de "haut niveau", j'en ai côtoyé quelques un(e)s en Centre de rééducation. Il se fait que j'ai séjourné dans un établissement qui les soignait, et réputé pour ça. Moi j'étais simplement un handicapé de haut niveau d'absence musculaire.... J'ai vu (en séances et aux repas collectifs) leur intense fragilité et leur immaturité au quotidien, sans parler de leur ego surdimentionné et la centration sur le moi-moi-moi....
      Mais aux J.O. et autres compétitions on nous les présente comme les meilleurs des meilleurs..... et en exemple à notre belle jeune française....
      Les fragiles des fragiles ce sera quand la médiatisation les aura jeté au loin.... Mais personne n'en verra rien...
      "Du pain et des jeux" ça fonctionne toujours...

      Supprimer
    2. Je suis absolument d'accord avec toi. Et tu as bien raison les monstres ce sont bien ceux qui tire froidement les ficelles. On peut aller loin dans l'analyse de ce phénomène "télé-réalité" (bizarrement rien ne porte aussi mal sa dénomination, non? Car réalité il n'y a pas.) J'y vois personnellement une manipulation de masse, une manière de décérébrer la populace en lui balançant quelques os humains à ronger.

      Tu appuies aussi sur un point important, c'est que lorsqu'on vous répète à longueur de journée que vous êtes le meilleur, comment ne pas finir par être débordé par l'égo? Et j'ai pu le constater à tous les niveaux. Il suffit d'aller sur les pages de poètes, écrivains, artistes de toutes sortes et de lire les commentaires. C'est édifiant. La médiocrité est élevée au même rang que les plus grands talents sans distinction. J'ai vu nombre d'apprentis s'y briser alors qu'ils ou elles avaient du potentiel. Il y a peu j'ai été contactée par un monsieur qui écrit depuis des années et il était persuadé d'être la réincarnation d'un Baudelaire. Sauf que ce qu'il écrit est pathétique de banalité, qu'il n'y a pas de musique, pas de rythme, que ses rimes sont à ch** et que le lire est juste harassant. Et voilà qu'il me demande "mon avis", diable!! pourquoi moi??. Que lui dire quand on ne sait guère mentir même pour ne pas blesser alors que tous ses camarades lui tressent des lauriers? Et bien je me tais. Mais ça aussi on va me le reprocher....

      Supprimer
    3. Pour ce que tu dis à la fin : Dans ce genre de chose, l'entourage a souvent l'indulgence du faux-cul !

      :-)

      Supprimer
    4. Pour le "que lui dire".... Il y a des manières justes de dire ce qu'on pense vraiment.
      Evidemment tu vas pas lui dire que c'est à ch....
      Tu peux toujours souligner que pour aboutir à qqch de valable il va devoir encore beaucoup travailler....
      soyons pro-actif !! :-)

      Supprimer
    5. Ça me rappelle "les habits de l'empereur"...
      N'y aura-t-il pas un candide qui pourrait lui dire que le roi est nu ? Et appeler un chat un chat ?

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. "Les habits de l'empereur" c'est tellement excellent ce conte! On peut peut-être demander au monsieur-tout-nu de D8 de lui dire qu'il est mauvais et qu'il doit travailler?? ;)

      Supprimer
  5. Rhôô ce pauvre président de TF1 quand même, comme il doit être triste dans son beau bureau en cuir.
    Même pas une petite pensée émue pour lui ? Quand on pense comme il se décarcasse pour donner au peuple des jeux de qualité, assorties de pubs de haut niveau toutes les demi-heure, non vraiment le peuple ne vaut pas tous ces efforts...
    Heureusement D8 arrive avec sa dernière téléréalité, qui fera vite oublier ce petit déboire téefunesque : mettre à poil un gars et une nana sur une île déserte et regarder ce qui se passe. Ça c'est instructif ! En espérant qu'un serpent venimeux ne les pîquera pas avant la mise en boîte...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon ?? Du cul sur D8 ? Et on ne m'a rien dit ??
      Il y aura Taty Carla ? Papy Nico sera de la partie ? Ils vont sur l'ile avec le yacht de Bolloré ? (qui doit regretter d'avoir revendu D8 à Anal+)
      Ça commence quand ? Que je réserve toute la période commeyfo


      Supprimer
    2. Mais arrête un peu de fantasmer sur le (ex)couple présidentiel...
      Bon allez, cadeau, pour baver un peu, je te mets...la bande-annonce.


      ICI

      Supprimer
    3. Tu imagines Alain, le monsieur tout nu dès qu'il voit la fille et qu'elle est à son goût? Enchanté! hihi. Et puis le pue que j'en ai vu, c'est à dire la bande-annonce, le truc le plus paul et mike est flouté! Même pas drôle! ^^

      Supprimer
    4. AH j'ai regardé la "bande"-annonce.... Ben ça l'fait pas !!
      Quel investissement... Z'auraient filmé au Cap d'Agde c'était mieux !! et moins cher !!
      Et on voit même pas les foufounes et les bites ! Je peux même pas comparer avec mon attirail perso...
      décevant !

      Supprimer
  6. Ah, enfin quelqu'un qui a le courage de mettre le doigt sur le détail qui me chiffonne depuis hier matin et que tout le monde feint superbement d'ignorer. Ils sont morts pour une émission de télé-réalité de merde, il faut bien le dire. Je suis triste qu'ils soient morts, je suis encore plus triste qu'ils soient morts dans ces conditions. C'est nul. Je ne comprends même pas comment la grande, grande Florence Arthaud a pu s'abaisser à cette émission, j'en suis sidérée.Je gardais d'elle cette image d'Athéna victorieuse sur le Pierre 1er quand j'étais enfant, et je ne peux pas réconcilier cette image-là avec la télé-réalité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas pouvoir te consoler, je viens d'apprendre que son dernier livre "Cette nuit, la mer est noire" (elle y raconte "ses" morts...), écrit il y a peu, et qui devait sortir en mai prochain.... est avancé au 19 mars....
      Même la Famille Arthaud fera du fric sur la morte sans plus tarder....
      ils vont pouvoir vendre le bouquin à l'entré du cimetière...
      "Nous vivons une époque moderne"

      Pauvre Florence.....

      Supprimer
    2. Quel cynisme! Et je ne parle pas de ton commentaire Alain...

      Supprimer
  7. Je ne suis pas spécialiste du genre mais il me semble que le terme "télé-réalité", qui recouvre bien des variations pas forcément toutes abêtissantes, ne correspond pas vraiment au concept d'une émission fondée sur la performance sportive, le voyage, et demandant de stimuler un peu plus qu'un neurone.

    Par contre je ne défendrai pas ce type d'émissions pour de toutes autres raisons (éthiques, environnementales…).

    Pour ce qui est de la mort tragique de dix personnes, connues ou pas, on peut toujours dire que l'aventure était "inutile au genre humain"… mais dans ce cas la plupart des aventures sont "inutiles" : gravir des sommets, traverser des déserts ou des océans, et même voyager à l'autre bout du monde. Peut-être que tout cela n'est pas à voir sur le plan de l'utilité, mais sur celui de l'aventure personnelle, de l'adrénaline, de l'aventure peu commune. Ça ne me semble ni stupide ni farfelu que ces sportifs aient été tentés par ce genre d'aventure.

    Oui, c'est pour une émission de divertissement, comme tant d'autres, et certains se seraient fait du fric avec ça. Mais elle aurait peut-être pu faire rêver un peu des gens devant leur lucarne pour des exploits qu'ils n'accompliront jamais dans des paysages qu'ils ne verront jamais.



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais bien des personnes qui vivent ou on vécu une "aventure personnelle peu commune" : vaincre la maladie, donner sa vie pour en sauver d'autres, (sauveteurs, policiers, médecins humanitaires, vaccinateurs contre polio égorgés par les fanatiques au Pakistan, infirmières victimes d'Ebola etc...). J'avoue les préférer à ceux et celles avides d'exploits de tous ordres à montrer dans les médias et rézosocios juste pour dire : T'as vu ! C'est moi ! "....
      Je préfère lire chez toi (par exemple) ton engagement professionnel et le sens "peu commun" que tu y donnes...
      Parait que l'homme préhistorique courrait plus vite que Usain Bolt, mais c'était pour survivre, chasser, fuir, .... Enfin bref c'était pour que toi comme moi on soit là aujourd'hui ! :-)

      Supprimer
  8. En apprenant ce terrible drame , j'ai pensé à Balavoine et Thierry Sabine , à Philippe de Dieuleveult
    j'ai admiré la force de Florence Arthaud
    c'est con , c'est moche , cruel
    je pense à ces parents qui ont perdu leurs enfants , tous ceux qui traversent cette épreuve
    c'est un accident , médiatique
    personne n'a cherché ça ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends bien ne sens de tes propos.
      Certes on peut être tué par un autobus en traversant. Le chauffeur ne l'a pas cherché....
      Là, ... c'est à voir .... Chacun y va de son petit discours : " j'y suis pour rien..."
      Seuls les morts sont responsables.
      Pratique, non ?

      Évidemment personne ne méritait d'être tué....
      Mais des causes profondes et "sociétales" ne sont pas étrangères à ce genre de drames sans cesse réitérés....
      Et bien sur, ça n'intéresse pas grand monde.... La machine à sensationnel est trop puissance et ne peut plus être maitrisée par quiconque....
      Faudra s'habituer....

      Supprimer
  9. Je n'ai pas du tout songé à cela effectivement.
    Ils auraient pu avoir un accident n'importe où ailleurs que sur un tournage.
    Mais j'ai quand même horreur de ces émissions. Ça n'empêche pas. '

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est cette notion de mourir pour de la frime télévisuelle sans intérêt qui me fait réagir...
      Tous pris au piège savamment tendu par des exploiteurs.10 humains à y laisser leur vie....
      Ça se reproduira.... Attendons le prochain buzz du 3° "accident" sur ce genre de tournage...

      Supprimer
  10. Je ne sais pas ce que Florence Arthaud allait faire dans cette m.rde, que je ne regarde jamais, le besoin d'argent ? De se prouver quelque chose après ses difficultés à se situer ces dernières années ?, la drogue de l'adrénaline ( et je ne vois dans ce cas aucune différence avec le mec qui enchaîne les sommets ou qui se tue en hors-piste, c'est ni plus ni moins aussi c.n selon moi mais c'est son choix ) ? mais je suis persuadée que cette fille de par ce qu'elle avait vécu et écrit, n'était pas qu'un ego fragile de sportif ,non...

    Quant à son livre , à ce que j'en ai lu, elle avait demandé à ce que sa sortie soit reportée jusqu'à son retour de cette émission , mais il était prêt... Alors on peut peut-être aussi parfois vouloir voir l'autre côté, pas que le noir ,et se dire que c'est une façon de lui rendre hommage... Et il va faire plus de vente et de fric ? Oui ,bien sûr , mais peut-être que sa fille de 22 ans sera contente de voir arriver cet argent là , qui sait ?

    Juste pas envie d'être du côté des juges pour les participants à ces émissions , pas plus que quand il s'agit de gens non connus ,faibles et dont les failles sont utilisées pour faire rigoler ceux devant la télé . Et outre les concepteurs manipulateurs, de quel côté de l'écran sont les salops dans ce cas là ?

    Quant à TF1 , M6 etc. on sait ce qu'il en est. Et des fois qu'on en douterait , il suffit de voir le présentateur de cette émission donnant tant qu'à faire une interview devant les carcasses des hélicoptères... On pense qu'il a dû regretter de ne pas pouvoir approcher , des fois qu'il aurait pu montrer des lambeaux humains en prime... La seule chose qui m'étonne ,c'est que le jeu ne continue pas ... Ah mais on parie que l'année prochaine ?...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais rien de la vie de Florence Arthaud... Son parcours de femme de la mer (marine ?), le sien ou d'autres, ne fait pas partie de mon paradigme...J'aime les voiliers sur la mer, j'aime utiliser la voile et la mer comme source de métaphore pour illustrer le démarche d'un parcours de vie. Pas d'un parcours chronométré pour savoir si on gagne 4 heure 2 jours ou 1 semaine pour aller vite d'un point A à un point B.
      Je pense aux 9 autres dont on parle si peu.... qui choisissent ce genre d'aventure préfabriquée de téléréalité probablement bidouillé au millimètre près avec répétiton devant la caméra.... (enfin je l'imagine ainsi... )
      Il y a bien des moyens de gagner sa vie.... D'autres bossent dans les usines d'armement pour fabriquer de la mort à vendre... Me suis toujours demandé comment vivait "bien" celui qui fabrique des mines antipersonnel et autre engins sophistiqués qui tuent ou amputent des enfants des années et des années après l'arrêt des hostilités.
      Mains bon... faut bien faire vivre sa famille.... OK je m'égare..... quoique.... Qui peut le moins peut le plus...

      Bref, tout ça pour des images..... qui rapportent gros.... que nous regardons avant de zapper sur une autre chaine anxiogène, parce que notre petit confort le mérite bien....

      Supprimer
    2. Oui d'ailleurs j'aime bien tes métaphores marines...mais je me répète, là, non ? ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. Célestine, quand on aime on ne compte pas ses répétitions !..... :)

      Supprimer
  11. Je doute que la sortie avancée du livre soit un "hommage" et comme Alain je pense à des visées nettement plus mercantiles: il faut battre le fer pendant que le cadavre est chaud. Qu'elle ait eu besoin d'argent me semble assez récurent chez les marins, c'est un sport qui demande un sacré paquet de fric et de sponsors. Ceci n'est pas un jugement, chacun à son niveau fait comme il peut avec ce qu'il lui reste quand sont passés l'état maquereau et les marchands du temple. Sa fille aura probablement un bel héritage et c'est tant mieux pour elle, cependant la date de sortie du livre aurait dû être conservée pour un peu de décence je trouve...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne crois pas que la famille Arthaud soit totalement désargentée, tant mieux pour eux.....
      Et puis je suppose que les assurances vont casquer un gros paquet.....
      Cela dit ça fait ressusciter personne....
      :-(

      Supprimer
  12. Ce n'est pas parce qu'on n'aime pas les émissions de téléréalité qu'il faut considéré que ce n'est pas un accident. La tolérance zéro n'existe pas quoiqu'on dise et quoiqu'on fasse. Certes ces émissions veulent faire de l'argent, de l'audience et pour cela il faut montrer du sensationnel, mais il faut se demander pourquoi les gens qui y participent acceptent de prendre des risques, car dans toute aventure il y a des risques. C'est aussi pour gagner de l'argent car ils touchent quand même une belle petite somme pour participer, quand on est déjà connu. Sûrement pour redorer leur blason, leur notoriété étant tombée aux oubliettes, alors ils faut bien qu'ils se rappellent au bon souvenir de la populace. L'orgueil de dire je suis le plus fort car il faut bien penser qu'il faut un gros égo pour gagner, même si c'est difficile. Alors je dirai, ceux qui veulent faire de l'argent sur le dos des autres proposent et les imbéciles disposent. De plus, les plus c..s sont ceux qui regardent les émissions qui abêtissent et qui montrent du sensationnel et ainsi permettent à certaines émissions de gagner de l'argent. C'est comme les matches de foot, s'il n'y avait personne dans les stades, les joueurs ne seraient pas payés des ponts d'or. Ce sont souvent ceux qui participent à la bonne santé de l'argent qui critiquent. Rien ne m'étonne maintenant dans la bêtise humaine et j'ai compris depuis longtemps que rien ne pourrait changer l'esprit d'un être humain qui peut briller parfois par son intelligence mais aussi briller par sa connerie. Tout cela est bien triste. C'est toujours dans les évènements graves qu'on refait le monde avec des "SI" pour trouver des coupables. Ne faisons rien, restons chez nous et vous verrez que lorsque le plafond nous tombera sur la tête pour nous propulser dans un autre monde car ce qui est une réalité c'est que nous devons tous partir un jour, ceux qui resteront chercherons à savoir qui a construit la maison ? Bon, j'arrête là, je suis très énervée de voir qu'on mélange tout. C'est un accident. Je suis triste parce qu'ils étaient jeunes et pour les familles endeuillées mais combien chaque jour des inconnus partent et là, personne n'en parle. Ensuite, certaines familles demanderont des dommages et intérêts. Finalement on en revient toujours à l'argent. Le vrai coupable c'est l'argent ..... qui fait faire des folies .......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le vrai "coupable" c'est l'orgueil des humains..... la soif de pouvoir et de reconnaissance "à tous prix"......

      T''énerves pas comme ça !
      Il y a "que" 10 morts....
      :-)
      La guerre civile en Syrie en est à plus de 200.000 ... pour les même raisons que citées ci-dessus !

      Supprimer
  13. je suis persuadés qu'ils n'auront même pas mauvaise conscience les boss de TF1

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur : en "affaires" il y a toujours du déchet..... On n'y peut rien....

      Supprimer
    2. je complète : ce matin j'entendais à la radio que les boss de TF1 vont accueillir les rescapés de l'émission... (on dirait un retours de la guerre....) Le commentaire était sur les mauvaises retombées économique pour TF1, les pertes d'argent, la pub qui va moins accepter de raquer, etc....
      Me suis dit : Chouette ! les morts sont déjà oubliés par les médias !
      Les affaires peuvent reprendre leur cours normal...
      Ouf !!

      Supprimer
  14. Je ne suis ni la téléréalité ni les sportifs. Je connaissais à peine Florence Arthaud, que j'ai découverte par sa mort. Bon... ils sont mort et ce n'est pas, pour eux, un drame. Par contre, médiatiquement, c'est un drame parce que comme tu le dis - ou je crois le comprendre - c'est vraiment une mort idiote, prématurée et dénuée de sens. Mais on voudrait aussi qu'une mort prématurée soit porteuse d'un message de courage, de fatalité, et pas de recherche d'un thrill, d'argent, de gageure ou qui sait quoi... mais mourir n'est, tout compte fait, qu'arriver à sa fin. On peut mourir d'avoir avalé de travers. D'une piqûre de guêpe. De rire... Ce que je déplore surtout, c'est l'argent qui est honteusement fait autour de ces morts.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, la mort rapporte gros....
      Ce qui est dommage c'est que ça n'enrichit pas le(s) mort(s)....
      Et oui, comme tu dis et comme je le pense, ça ne fait pas "sens" Sauf celui de montrer que tout est bon pour faire du fric !.... La vie, la mort, les chagrins (qui passent très bien à l'antenne), la douleur, le scandale, les outrances-post-mortem, (qui font le buzz..), toussa toussa !.....

      Supprimer
    2. Un carton d’audimat est tombé : 10 morts
      La téléréalité ou télé-réalité (en anglais reality TV) est un genre télévisuel dont le principe est de suivre, le plus souvent sur un mode feuilletonnant, la vie quotidienne d'anonymes ou de célébrités.
      Toujours plus loin. Les candidats qui participent à ces émissions de téléralié sont incapables de discernement.
      Que veulent-ils se prouver ?
      Comment des sportifs qui n’ont pas qu’un pois chiche dans le crâne, peuvent ils se mettre à nu dans de telles émissions ?
      Si seule, la performance, l’exploit, est la motivation de ces personnes, alors, elles peuvent le faire sans être filmées. Sans montrer leurs souffrances physiques, seule face à « soi-même » puisque ces émissions sont malheureusement vues par tant de téléspectateurs.
      Non, ils avaient et ont besoin de voyeurisme.

      Comment peut-on regarder ces téléralités ?
      Que pensent un téléspectateur de téléralité ?

      C’est comme la vente des journaux dits « people », chaque personne se met à la place de l’autre qui vit mal sa relation, le Prince est parti, la Reine ne veut pas, l’acteur l’a quittée, l’actrice adopte cela fait tant d’années qu’elle ne peut pas avoir d’enfant. Ils se sont quittés, se sont retrouvés…
      Et derrière leurs grands écrans, le son à donf, ils vivent les exploits des autres.
      Ils vivent les fausses vies de artistes qui sont enfermées dans une ferme. Ils vivent leurs fausses relations amoureuses.
      Ils grimpent dans les arbres, se perdent dans la savane avec tel sportif. Ils vibrent, ils tremblent, ils hurlent, ils pleurent sur les unions non faites.

      Et l’argent ? Ne pas oublier l’argent.
      En dehors de certains artistes qui n’ont plus que cela pour se montrer à des spectateurs cachés, comment des sportifs, peuvent participer à de telles émissions ?
      Qu’ont ils à se prouver alors que leurs réels exploits sportifs sont et resteront ?

      Ils ont des moyens de faire de telles expérimentations sportives sans la TV réalité. Qu’elles sont leurs motivations ? L’argent ? Se montrer ? Comme lorsqu’ils étaient filmés pour leurs performances ?

      Avant il y avait les romans dits à l’eau de rose.
      Avant il y avait des feuilletons.
      Avant il n’y avait pas de téléralité, il y avait le rêve, les contes de fées, les films, mais chacun savait que c’était « à du faux », pas réel.

      Ce matin un chroniqueur de France Inter disait : « …dans la téléralité tout est prévu, rien n’est hasard. La téléralité est l’art du faux. Et tout à coup, la réalité est là. Cette émission se nomme dropped, verbe to droop, tomber. »
      Parce que en français, cela sonne mal, imaginez une émission se nommant « est tombée ».

      Ce matin, la réalité est tombée, dans l’art du faux : la téléralité.
      Ces sportifs vont faire les Une des journaux, des TV, ils vont tout d’un coup être en avant, devenir des héros par leur mort bien réelle, alors que beaucoup de français (et c’est bien) ne connaissent pas l’existence de telles émissions.

      Le choc pour eux, la collision et ils sont « dropped ».

      Triste réalité, mais le show ne peut que continuer, cette émission devait ramener des téléspectateurs pour La Une. Les déshabillages dans une ferme ou un loft ne suffisaient plus.

      Encore plus haut, toujours plus, pour ramener des crétins de téléspectateurs qui Veulent de la réalité, du danger. Là, les yeux bandés dans un univers dangereux (très protégés les participants n’ayez crainte).
      Et ? le grain de sable, ce que personne ne peut encadrer, la mort accidentelle.

      Supprimer
    3. Il n'est pas utile de recopier ici les articles de votre blog/site consacrés aux "Frères de Lumière " dont l'ésotérisme et le syncrétisme sont accablants....

      Supprimer
    4. En aucun cas dans mon texte, je ne fais référence à un quelconque texte "des frères de lumière" que Vous et uniquement vous, citez. ici, sur votre blog.

      Votre sujet et titre, ne se nomme t-il pas : "mourir pour la télé réalité" ? En le lisant, ainsi que les commentaires, je l'ai mis. Mais vous pouvez tout à fait l’ôter, cela ne me gêne pas du tout.
      Oui, il est sur mon blog, comme vous, ou d'autres, écrivez des textes sur votre blog/site.

      Copié/collé de ce texte ou d'autres ? En quoi cela est-il dérangeant ? Vous faites bien des copiés/collés de poèmes pris sur un autre blog, comme d'autres. Est-ce répréhensible ? Interdit ?

      La liberté d'expression d'un blog ou site, appartient aux auteurs, et à ceux qui y écrivent, et la liberté d'un blog/site est de faire des liens ou pas avec d'autres blogs, sites.
      Il n'y a ici, de ma part, aucun prosélytisme, aucune référence à Rien :-), sauf au sujet TV réalité et la mort, dissertation : observation : dans le sujet, non hors sujet :-).

      Votre "jugement" concernant ces textes, vous appartient Mais votre commentaire n'est pas approprié à la suite de ce texte sur la TV réalité.
      Quel rapport avec le sujet de TV réalité ?
      Qu'il soit à la suite d'un texte mis sur mon blog ou autres blogs, OK, mais là ?
      Dommage, vous mélangez tout.


      Supprimer

Si vous avez des difficultés à poster un commentaire ou si celui-ci n'apparaît pas, vous pouvez me l'adresser par mail (voir adresse dans la marge à droite tout en bas).
Merci.
Je le publierai en votre nom.