jeudi 20 août 2015

Aujourd'hui au téléphone


Voila un engin qui n’a pas ma préférence. Qui ne l’a plus. J’en ai pourtant passé des heures avec ce machin à l’oreille. Depuis la crampe du bras rapport au poids de la Bakélite de Monsieur PTT, jusqu’à l’oreillette gratouillant le conduit auditif.

Trop d’heures professionnelles, avec des emmerdes au bout du fil, des désespérances dans l’oreille, des sonneries nocturnes du désespoir.

La misère du monde à l’esgourde finit par faire tressaillir au grésillement  de iPhone. Coté sympa de la modernité, la bouille de l’interlocuteur apparait sur l’écran. Elle/Lui ! je déverrouille et je dis Allo ! Avec sourire !!






1 commentaire:

  1. COMMENTAIRE DE CHARLOTTE :

    J'ai travaillé pendant plusieurs années au centre de prévention de suicide comme écoutante au téléphone. C'était pas de la tarte.
    Tu m'as appris un nouveau mot : esgourde!

    RépondreSupprimer

Si vous avez des difficultés à poster un commentaire ou si celui-ci n'apparaît pas, vous pouvez me l'adresser par mail (voir adresse dans la marge à droite tout en bas).
Merci.
Je le publierai en votre nom.