Accueil

lundi 10 août 2015

Aujourd'hui la chose à ne pas dire.



Innombrables sont ces choses à retenir en soi. Aussi innombrables que celles qu’il faut dire, voire redire. 
Je ne dis pas tout ce que je vois et perçois, ni tout ce que je vis à l’intime. Un texte de mon prochain ouvrage s’intitule : « Je n’ai pas tout dit ».
Combien ont été piégés en disant la chose à ne pas dire. Combien de relations avortées ou mortes. Après les taiseux des générations précédentes, s’en est venu le temps des bavards incapables de « tenir leur langue » comme disaient nos grands-mères Tyrannie du « tout dire ». Détestable.

 (et paf ! 100 mots  pile !...)


Edit de 18 H 30 :
au cours de ma promenade de taleur : 3 gamins/gamines passent à coté de moi. La fille :
-- Alors c'est d'accord hein ! On ne dit  rien à maman de ce qu'on a fait.....
:-))

8 commentaires:

  1. "Un texte de mon prochain ouvrage..." Tiens donc, petit cachottier, tu t'y es donc attelé!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ben oui ....
      Sortie cet automne....
      A chacun sa rentrée littéraire !!
      (enfin si je suis prêt.... Tu sais très bien le temps que ça demande.....)

      Supprimer
  2. Charlotte10/8/15

    Savoir fermer sa gueule c'est très important

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. yes !
      Tout comme savoir l'ouvrir quand il faut, d'ailleurs.... :-)

      Supprimer
  3. Tu te souviens...nous disions la même chose, ...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça m'est revenu en y allant.....
      Tu as une mémoire de Babar, mais là c'est pas moi.....
      On est en phase sur ce coup-là. sur bien d'autres aussi d'ailleurs....

      Supprimer
  4. ces choses qu'on ne peut pas dire, qu'il nous faut garder absolument...
    On a tous des secrets petits et grands...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais pas que.....
      Pour se qui est "du reste" bien des choses méritent silence.....

      Me rappelle un dessin du Chat de votre pote belge....
      - Docteur dites moi la Vérité !
      - Vous êtes un patient emmerdant !

      Supprimer

Si vous avez des difficultés à poster un commentaire ou si celui-ci n'apparaît pas, vous pouvez me l'adresser par mail (voir adresse dans la marge à droite tout en bas).
Merci.
Je le publierai en votre nom.