vendredi 14 août 2015

Aujourd'hui le fruit de


Fouiller sur l’Internet, feuilleter quelques recueils qui prennent ici l’air marin depuis longtemps, réveiller une mémoire qui défaille plus chaque jour, et finalement trouver, croire avoir trouvé, espérer faire le bon choix.
Ce sera donc ce fruit-là : l’exergue du bouquin qui s’en vient. Il y est d’ailleurs question de fruits, d’effluves de soleil, de reflets verts et de senteurs olivâtres. Et puis il y a le nécessaire sens, l’essence des sens. Resssentis mis en mots sans mise en maux.
Fruit de dix années. Mûrissage, maturation d’apprentissages toujours recommencés. 
Fruits de la passion : vas-y Francky c’est bon, bon, bon.





6 commentaires:

  1. Charlotte14/8/15

    J'attends avec impatience de pouvoir goûter à ce fruit de dix années.

    RépondreSupprimer
  2. oserais-je dire que ce fruit (non défendu), je l'ai examiné sous toutes ses coutures? Et admiré au fur et à mesure de son mûrissement? prise par moments par une émotion bienfaisante...
    ;-)
    .

    RépondreSupprimer
  3. Tu as écrit un bouquin sur l'huile d'olive ? :-)
    Cool !
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus précisément sur la cueillette des olives en Basse Provence que j'observe quotidiennement au réveil lorsque je suis dans les dispositions matutinales qui conviennent.
      (comprenne qui peut....)
      ;-)

      Supprimer
    2. Oh toi, tu as consulté le Sar (qui comme chacun sait dîne à l'huile...) ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Si vous avez des difficultés à poster un commentaire ou si celui-ci n'apparaît pas, vous pouvez me l'adresser par mail (voir adresse dans la marge à droite tout en bas).
Merci.
Je le publierai en votre nom.