lundi 12 septembre 2016

musulmane ordinaire....

— « Je ne pourrai pas venir lundi au rendez-vous… » , me téléphone-t-elle.
— « Ah ! Dommage ! Tu as une empêchement ? » que je demande.
— « Oui, enfin non, c’est l’Aïd ! »

Elle a un beau visage Asma… Elle porte très bien son prénom qui justement veut dire cela…
Le voisin d’en face m’a pas encore osé une quelconque réflexion sur cette femme au foulard qui entre chez moi…. Enfin, sauf des généralités d’usage, assez light, sur « ces gens-là » qui bien sur devraient faire plus d’efforts pour se « faire accepter » des français… 
Elle est française Asma… mais bon…. musulmane…. pratiquante qui plus est… Donc… pas vraiment-vraiment-vraiment française, hein !
Elle est malheureuse dans son coeur Asma, parce que tous ces terroristes…. qui finalement défigurent son beau visage….

A l’heure où j’écris ces lignes, elle est certainement à la Mosquée, pour la prière sollennelle.
Et puis, il y aura cette histoire du sacrifice du mouton… égorgé selon le rite.
Elle aime pas trop ça Asma, mais c’est « la religion »…. Ce sont ses fils qui s’occupent de « ça ». Puisqu’il n’y a plus de « chef de famille »…

— « Je te rappellerai, j’ai encore besoin de te parler »….

Oui, tu rappelleras. Quand ? Je ne sais…. 

Mais tu le feras un jour, je le sais aussi….

(ah au fait, elle bosse dans une grande multinationale, comme ingénieur....)



20 commentaires:

  1. Ah! si toutes les musulmanes étaient comme Asma, j'adorerai la religion. Égorger un mouton pendant l'Aïd n'est pas propre à l'islam, mais c'était un rite du temps d'Abraham. Si on comprenait un peu ce rite, on ne vivrait pas ce terrorisme aveugle au nom de la religion. Abraham qui devait sacrifié son fils Ismaïl, s'était vu présenté un mouton par l'ange Gabriel, en remplacement d'Ismaïl. La vie d'un être humain valait son pesant d'or...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'aurais pu en effet indiquer le sens de ce rite. Sinon on est dans l'incompréhension. Comme pour beaucoup de choses d'ailleurs… !
      Que l'on soit membre d'une religion, ou pas, pour les « grandes », un minimum de connaissances des cultures religieuses ne seraient pas sans intérêt. Ne serait-ce que pour souligner ce qu'elles peuvent avoir « d'humaniste ».
      On pourrait faire de même avec les idéologies, mais ce n'est cependant pas tout à fait la même chose…

      Supprimer
    2. Charlotte13/9/16

      N'est ce pas plutôt Isaac que Abraham devait sacrifié ?

      Supprimer
  2. Ah les religions ! Que ne fait on pas en leur nom ! Je respecte mais au fond de moi je me demande bien à quoi servent tous ces rites, cérémonies en tout genre, toutes ces contraintes, ces obligations. Non décidément la religion n'est pas pour moi !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. « À quoi ça sert » cela peut être une bonne question… ou une moins bonne…
      une religion est-elle utilitaire ? Comme la friteuse sert à faire des frites …
      Où est-elle le véhicule d'une centre de recherche incessante de l'homme… mais de quoi ? Mystère !

      Et sinon,
      Peut-être qu'à l'époque de la mondialisation on ne sait pas profiter suffisamment de tout ce qu'il y a sur le marché international, en matière de religions… les étals sont quand même bien achalandés.
      Juste à titre d'exemple : quelques produits de base… :

      Allah · Alévisme · Âge d'or islamique · Chiisme · Civilisation islamique · Coran · Druzes · Fêtes islamiques · Hanafisme · Hanbalisme · Hanifisme · Hégire · Islamisme · Ismaélisme · Kharidjisme · La Mecque · Mahomet soit Mohamed · Malékisme · Mutazilisme soit motazilisme · Piliers de l'islam · Polythéisme préislamique · Salafisme · Shafi'isme · Soufisme · Sunna · Sunnisme · Wahhabisme
      Báb · Babisme · Bahá'u'lláh · `Abdu'l-Bahá · Shoghi Effendi · Fatemeh · Kitáb-i-Aqdas · Kitáb-i-Íqán · Maisons de justice baha'ies · Maisons d'adoration baha'ies
      Avatars · Bhagavad-Gītā · Bhâgavata Purâna · Brahmā · Brahmanisme · Shiva · Vishnouisme · Védanta · Véda · Vishnou · Yuga
      Guru Nanak · Guru Tegh Bahadur · ੴ soit Ek onkar · Gurus du sikhisme · Guru Granth Sahib · Temple d'Or · Gurdwārā
      Bouddhisme Nichiren · Bouddhisme Shingon · Bouddhisme Tendai · Bouddhisme de la Terre Pure · Bouddhisme Zen · Shintoïsme · Shugendō
      Bwiti · Candomblé · Macumba · Quimbanda · Quimbois soit Kenbwa soit Tjenbwa · Rastafarisme · Santeria · Sérère · Umbanda · Vaudou
      ETC…. ETC……

      Supprimer
    2. C'est encore mieux qu'à la Samaritaine !

      Supprimer
  3. tu reçois chez toi une femme voilée...une musulmane
    tu spécifies qu'elle est ingénieure dans une multinationale
    La recevrais -tu si elle était femme d'ouvrage (technicienne de surface comme on dit plus noblement,) dans la même entreprise?
    C'est juste une question... rien d'autre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ma profession, je devrais même dire dans mes différentes professions, j'ai côtoyé et reçu des personnes de toutes conditions sociales… j'ai aidé des PDG, des personnes modestes, et même un "orphelin" dont je payais la moitié du loyer pour qu'il ne soit pas SDF… Ce qui dans « un certain milieu psy » était plutôt considéré comme une faute professionnelle… en plus il ne payait pas les séances ! Quel non-sens !
      Ce genre de questions cache forcément quelque chose… mais quoi ?

      Supprimer
  4. C'est étonnant comme "musulman(e)", et "Islam" sont devenus en quelques années des termes chargés de sens, incitant à des précautions oratoires. Comme si on se sentait obligé de préciser de quel genre de musulmans on parle…
    C'est à ça qu'on se rend compte de la contamination des esprits par tout un discours ambiant, face auquel on ne peut plus être "neutre". Pour aller un peu dans le sens de Coumarine, on peut se demander pourquoi tu as tenu à préciser, « au fait », la profession de cette femme voilée (en tout cas moi je me le suis demandé). Mais j'aurais peut-être fait de même !

    À part ça, au boulot, plusieurs absents aujourd'hui : fête de l'Aïd. Mais pourquoi n'ont-ils pas demandé leur jour à l'avance ? Par gêne ? Par honte ? Demain je leur poserai la question !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La 1ère publication du billet ne comportait pas la dernière phrase. Elle fut ajoutée qq minutes plus tard.
      1) - Parce que c'est factuel de la situation d'Asma.
      2)- A cause justement de la "contamination des esprits", du discours dévalorisant, pour ne pas dire méprisant d'un nombre croissant de "futurs électeurs aux présidentielles" qui ne constituent plus une "frange sociale minoritaire" mais un courant qui va grossissant, vis à vis des "musulmanes", dont l'activité devrait se limiter à vider nos toilette et laver par terre dans les bureaux de ladite multinationale, ou ceux des Ministères, avant qu'on ne trouve les moyens d'en débarrasser la France. Avec le regard de mépris qu'il convient vis à vis de ces "pas comme nous = pas normales".

      Et je pourrais en "raconter à ce sujet" concernant Asma et le mépris qu'elle "inspire" à ceux qui voteront pour LES qui on sait (au pluriel).... qu'elle soit ingénieur où femme de ménage, ne change pas grand chose.... C'est un mépris pour la personne humaine musulmane ; point/barre.
      Est-ce maladroit d'avoir mis cette phrase ? Peut-être !
      De toutes façons, "la vérole identitaire" gagne du terrain.
      Et dans quasi tous les pays dits "civilisés".....

      Supprimer
  5. Bonjour Alain,dans ton récit ,je ne vois qu'une personne qui a besoin de parler,de te parler!Je ne retiens pas qu'elle est voilée,ni musulmane!
    J'ai eu des ouvriers musulmans quand nous étions en activité,bien sûr leur vie était différente mais la mienne l'était à leurs yeux.Nous étions reçus chez eux ....pour nous ,nous n'avons vu en eux que des amis.J'ai eu une amie marocaine musulmane lors de mes quelques mois là-bas à 20 ans. .....
    oui je ne vois qu'une personne qui a besoin de parler,de te parler!Comme moi face à tous ces evenements (de ma vie)qui me meurtrissent actuellement!

    Après certes je n'admets pas ce qu'on fait vivre aux calaisiens avec la jungle car je pense que certains migrants devraient être chez eux et défendre leur pays au lieu de fuir lâchement.Certains ne sont même pas des pays en guerre....
    Bon mardi à toi et merci pour ton récit.
    Capitaine echo
    Je suis d'une autre religion,je ne suis pas sûre que nous soyons meilleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme l'habit ne fait pas le moine, il me semble que le religion ne fait pas l'homme/femme...
      S"humaniser est un combat personnel, a-religieux, dans le cadre d'une certaine communauté de destin.... Mais les religions n'en ont pas le monopole....

      Quant aux migrants, je ne sais pas s'ils "fuient lâchement". Mes parents étant morts, je ne peux leur demander s'il ont "fuit lâchement" devant les allemands lors de l' "évacuation" en 1940..... comme 10 millions de personnes à cette époque-là....

      Supprimer
  6. Quand tu spécifies qu'elle est ingénieure dans une multinationale...c'est juste pour nous faire comprendre qu'elle n'est pas un mouton non parce qu'a tes yeux ,elle n'en a que plus de valeur!
    Tu dois être quelqu'un de formidable!Et il existe des gens formidables comme toi!J'ai eu un doc qui ne m'a jamais fait paye lors de mon divorce et de ma perte de revenus.
    capitaineecho

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y a de cela..... la valeur humaine de l'autre....

      Je ne crois pas être un homme formidable.... J'essaye juste d'agir selon ma conscience, si possible "éclairée".... Mais y arriver au quotidien... je suis loin du compte....
      Cela dit, oui, je crois qu'il y a des gens "formidables" comme tu dis. Et tu l'es surement...
      Des gens qui aiment "l'autre".... et/ou tentent d'aimer....
      De là découlent des actes qui peuvent être bienfaisants...
      On n'oublie jamais ces personnes-là.....
      Merci de ton passage par chez moi !

      Supprimer
  7. Comment, Alain, tu reçois chez toi une femme voilée ?

    Mon dieu mais quelle horreur !

    J'ai eu un été très difficile, par rapport à ma situation personnelle que tu commences à comprendre... et un des moments les plus beaux de mon été est celui partagé avec une inconnue en burkini à Oléron...
    J'avais des soucis de réajustements de bikini à chaque vague, réajustant les bouts de tissu jusqu'à la vague suivante en rigolant... et elle me regardait en souriant... je lui ai dit : "Vous, ça ne risque pas de vous arriver !" et le fou rire nous a pris !
    Un bon fou rire incontrôlable qu'on a du mal à calmer...

    Et tu vois, ça fait du bien, ces moments de complicité entre 2 femmes que tout à première vue pourrait opposer.
    Derrière le brukini ou le voile, il y a une femme, avec ses doutes, ses interrogations,, sa vie, son job... et c'est bien de ne pas l'oublier !
    Bonne journée à toi, Alain !
    Pascale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. que voila en effet un épisode réjouissant !!
      j'imagine (heu non, je veux pas imaginer.... !!) la scène du bikini qui se dérobe !!! :-)
      merci de ce commentaire salutaire qui reflète une belle réalité !

      Supprimer
  8. Charlotte13/9/16

    Une marocaine ( musulmane donc) s'occupe de ma mère de 99 ans. Ce matin j'ai été voir ma mère. Je lui ai parlé je lui ai raconté des tas de choses mais je ne suis pas sûre qu'elle m'a comprise: ma mère ne dit plus un mot. J'ai alors parlé avec Maïté. Cette femme est tout à fait passionnante. Elle a fait des études en sciences théologiques musulmanes et de plus elle est sociologue. Elle a fui le Maroc parce qu'elle ne s'y sent pas libre. Elle vit de petits boulots pour subvenir à ses besoins. Comme elle n'a pas encore la nationalité belge elle n'a aucun avantage financier à vivre ici mais elle a la liberté et pour elle c'est le plus important.Elle s'occupe de me mère avec tout l'amour du monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me réjouis que tu aies des échanges intéressants avec Maïté.

      J'espère qu'elle pourra un jour valoriser ses connaissances dans une profession ou une activité en correspondance avec ses talents. Sinon, il y a quelque chose de gâché dans tout ça ....
      Un parallèle pour être fait avec les "migrants de Calais" (ou d'ailleurs), titulaires de diplômes, compétences, capacités diverses, et "obligés" à vivre dans des conditions épouvantables et réductrices de leur humanité. Alors cet écroulement humain génère des actes désordonnés, voire violents, comme l'ultime manifestation de l'intense déception que nos sociétés dites civilisés, terre des Droits de l'Homme, accueillantes.... sont capable de leur réserver en les rejetant de toutes parts.... :
      "Pas de migrants dans MON village ! Ailleurs s'ils veulent, mais pas CHEZ NOUS !!... Ils sont tellement DANGEREUX !!"

      Supprimer
  9. Le comportement de certains Français est certainement du à l'ignorance ; et comme ils ne veulent pas s'informer, ils versent dans la facilité, le rejet de l'autre...
    Par expérience, je sais que cela n'est pas qu'avec les Maghrébins, mais bien avec tout ce qui est différent du Français (qui reste un patchwork de nationalités, en fait)...
    Vous avez bien fait de préciser la profession d'Asma, car quand on humilie quelqu'un on le rabaisse sur tous les points où il pourrait nous dépasser... L'Etranger est forcément moins que nous...
    Ma femme japonaise a été maintes fois la cible d'attaque directes et indirectes... Les plus blessantes sont celles qui sont indirectes, sous le couvert de l'hypocrisie...
    Bah !
    La violence entraine la violence, dit-on...
    Les Français devraient se rappeler que la discrimination entraine la discrimination...
    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre commentaire.
      Je n'ai pas grand chose à ajouter, si ce n'est que je vous rejoins globalement dans vos propos.
      On pourrait ajouter que ces comportements s'enracinent dans des peurs, des ressentis mal définis, une méfiance "à priori".... Notre cerveau reptilien a encore de grands moyens d'action....

      Supprimer

Si vous avez des difficultés à poster un commentaire ou si celui-ci n'apparaît pas, vous pouvez me l'adresser par mail (voir adresse dans la marge à droite tout en bas).
Merci.
Je le publierai en votre nom.