Accueil

lundi 31 octobre 2016

Parc urbain

Pour ceux qui pensent encore que : «  ici c'est le Nôôôôôôrd ! » Comme disait Galabru dans "bienvenue chez les ch'tis"… et que ça ressemble  encore à ça :






Quelques photos du parc urbain, hier sous le soleil, à quelques encablures de chez moi. Dans un ancien fief textile, reconverti aux nouvelles technologies et où l'on trouve désormais quelques fleurons, tels que l'un des principaux hébergeurs de sites Web de France, (votre blog, peut-être…),  l'une des meilleures écoles de  formations au cinéma d'animation, une école réputée internationalement pour la confection de jeux vidéo, (il n'y a pas que la Silicon Valley qui a un savoir-faire…), ou le peloton de tête des plus beaux musées de province.
 Bref, une région qui est en train de réussir une belle reconversion dans bien des domaines.

Mais pour l’instant,
une petite promenade dans ce parc urbain où, je vous l'accorde, nous n'avons pas l'équivalent du jet d'eau de Genève !
C’est juste un peu plus bucolique…

(à l'attention de Pierre s'il passe par là, ce parc, très ancien, est réputé pour avoir quelques essences rares… mais pour l'instant il est fermé pour au moins la moitié de sa surface, en raison de travaux de réhabilitation et d'entretien.)

 Variations autour d'un bassin
 (cliquer pour agrandir)










14 commentaires:

  1. Un parc qui donne envie d'y flâner…
    Il me fait penser à ces parcs conçus il y a un siècle ou plus, où toute plantation était étudiée pour les perspectives qu'elle offrirait plus tard et de façon à donner une impression de "naturel".
    La quatrième photo est très évocatrice du plaisir qu'on peut avoir à contempler :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, ce parc date des années 1880. Sans être laissé à l'abandon, il était quand même assez dégradé. Il y a donc des travaux de réhabilitation échelonnés sur trois ans. C'est un beau lieu de promenade pour les citadins des environs. Il y a il me semble des grands arbres pour ne pas dire énormes, qui préexistaient certainement au parc lui-même. et, comme tu dis, on leur laissait de la place pour grandir…

      Supprimer
  2. Ah...m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi
    Et regarder les gens tant qu'y en a...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joli choix… tu viens de gagner un Mistral et un paquet de bonbecs à un franc…

      Supprimer
  3. Charlotte1/11/16

    Je me croyais chez moi...( dans le parc de Tervuren ) en regardant tes photos , en particulier la quatrième et la septième.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le parc de Tervuren est bien plus grand !
      mais j'ignorais que tu résidais au musée colonial !
      ;-)

      Supprimer
    2. Charlotte2/11/16

      Oui tout près à 5 minutes à vélo

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Oui, et cela fait du bien, même si au loin on entend forcément le bruit des voitures…
      de toute façon, vu mon état, je ne peux accéder à des endroits plus « sauvages », qui me sont interdits…

      Supprimer

  5. Très beau parc qui donne envie de s'y promener.
    J'adore les deux premières photos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci El Linda, je mettrai peut-être quelques autres photos…

      Supprimer
  6. Si je ne me trompe pas, il s'agit du Parc Barbieux.
    Si tel est le cas, nous sommes voisins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet ! C'est lui ! ....

      Supprimer
    2. Jamais je n'aurais pensé que nous étions géographiquement aussi proches.
      Un coin de verdure hélas trop rare dans cette agglomération.

      Supprimer

Si vous avez des difficultés à poster un commentaire ou si celui-ci n'apparaît pas, vous pouvez me l'adresser par mail (voir adresse dans la marge à droite tout en bas).
Merci.
Je le publierai en votre nom.