Accueil

mercredi 31 mai 2017

Soleil de vie

Soleil de vie
(tentative pour elle)

*

Photo AlainX


Quand j'évoquerai les moissons
de notre amour à foison
ne pensez pas que ma raison s’égare
dans les chimères et les couloirs



un matin d'automne je cueillis sa lumière
mon cœur sortit du morne hiver
elle surgit comme printemps
j’ignorais qu'il durerait longtemps

le soleil jamais ne s’éteint
la nuit a comme destin
une aube de satin


par elle tout m’est venu
dans mes bras je l’ai tenue
au fond de ses yeux ma source
m'entraîna dans sa course

jamais le bonheur ne se fait vieux
à ceux qui ont au fond des yeux
le don d'aimer si merveilleux


*




32 commentaires:

  1. Bravo Alain ! ton texte est superbe ! Et je découvre ton romantisme !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      Il arrive parfois qu'une muse ma visite… !

      Supprimer
  2. Une belle déclaration d'amour. Se perdre dans les yeux de l'autre, le serrer contre soi et tout disparaît pour faire place au soleil éternel. Merci pour ce beau billet très doux. Belle soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour ton appréciation.
      Je le dis souvent que les relations sont éternelles… mais bien sûr encore plus éternel l'amour …

      Supprimer
  3. C'est très beau, Alain.
    Heureuse la femme à qui ces mots sont destinés.
    Et ravie de te retrouver, mais ça, ça bas de soie... ;-)
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureux aussi l'homme qui vit avec cette femme…
      :-)

      Supprimer
  4. En accords romantiques, tes mots andante-aile de soie en chant d'elle, tressent entre eux de jolies rimes fleuries jusqu'aux portes de mon coeur et de l'aure-or !
    merci Alain. Très belle mélodie du temps qui aime les ans ... dans le frêle instant de ce mât-teint réveillé dans la douce-heure du jour.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi aussi tu es en verve dirait-on !…
      joli maniement des mots !
      :-)

      Supprimer
  5. Un hommage en robe de poème, sobre et pudique mais très émouvant, qui touche au plus étreint du coeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce beau commentaire…

      Supprimer
  6. Très bel hommage à une femme aimée... Soleil de vie... quel beau titre !
    Merci pour cette touche de poésie matinale...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La femme aimée a beaucoup apprécié en effet…
      elle a même accroché le texte dans son bureau…

      Supprimer
  7. C'est très beau. Lumineux.
    Heureuse la personne pour laquelle le soleil jamais ne s'éteint !
    Merci AlainX !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a toujours une lumière au fond de ses yeux…
      je ne l'ai jamais vu ni faiblir ni s'éteindre.

      Supprimer
  8. C'est toujours beau la poésie quand elle parle d'amour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. De ta part j'apprécie énormément.
      Mais ce texte est bien ordinaire au regard de la qualité qu'il y a chez toi…

      Supprimer
  9. Voilà un hymne à l'amour... excellemment grandiose.
    Très beau, et je ne t'envie pas.
    Parce que cela n'est pas pour moi...
    Mais... respect !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'amour mérite toutes les musiques du monde…
      pas pour toi ?
      Je ne sais pas pourquoi, mais en lisant cela, c'est un refrain de Brassens qui m'est venu aussitôt en tête :
      « Il suffit de passer le pont… c'est tout de suite l'aventure… »

      Supprimer
  10. Charlotte1/6/17

    Quel beau poème. Il dit tout l'amour que tu reçois et donnes à celle que tu aimes. Heureux ceux qui s'aiment ils connaissent l'éternité...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUI, c'est un vrai bonheur.....

      Supprimer
  11. Te voici donc poète, pour ton autre, celle qui fait que tu es toi, en mieux, toi qui fais qu'elle est elle, à son meilleur. C'est beau, amoureusement beau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ! comme cela est si bien dit !
      Et si juste !
      Merci.

      Supprimer
  12. Un très beau poème, tout aussi émouvant et parlant que la photo qui l'accompagne, ces coquelicots entrelacés. Vous êtes chanceux tous les deux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chanceux ? oui, certainement....
      Mais aussi, la change est un fruit....
      il a fallu ensemencer, faire pousser, élaguer dans la douleur, se réjouir de voir grandir et se déployer....
      enfin... la vie, quoi ! ....

      Supprimer
  13. le soleil jamais ne s’éteint
    la nuit a comme destin
    une aube de satin

    Très belle strophe que celle-ci !

    Poème tendre d'amour.
    J'aime beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci jul'intime....
      un retour ?
      :-)

      Supprimer
    2. Tout à fait mon cher !
      Bien vu... Jul'intime... ;-)


      Supprimer
  14. Une belle reconnaissance d'amour. La sérénité, la douceur, la maturité entre mots et idées ont laissées une douce impression.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci.
      Un peu de douceur fait du bien !
      ;-)

      Supprimer
  15. Un très bel hommage à l'Amour, à la Femme aimée. Elle a de la chance. :-)
    Merci pour ce partage, Alain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup chère Françoise

      Supprimer
  16. Charlotte20/6/17

    Par ces grosses chaleurs, encore un nouveau texte plein de beauté et de fraîcheur me ferait le plus grand bien...!

    RépondreSupprimer

Si vous avez des difficultés à poster un commentaire ou si celui-ci n'apparaît pas, vous pouvez me l'adresser par mail (voir adresse dans la marge à droite tout en bas).
Merci.
Je le publierai en votre nom.