dimanche 16 juillet 2017

Pensées des taies … sous l'oreiller… (5)



Tu vois, pauvre Boris, rien n’a vraiment changé, 
depuis que tu nous as quitté
disait Jean

tu vois, pauvre Guy, 
(que tout le monde a oublié),

depuis 1968,
c'est toujours plus de la même chose





4 commentaires:

  1. Mééé...!!! D'où tu crois que j'ai oublié Guy??? Un chanteur au Panthéon de mes préférés? Ne serait-ce que pour Les couleurs du temps, Bal chez Temporel et toutes les autres(il y en a trop)... Un baladin, un vrai de vrai, le Guy, un authentique baladin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben voila !
      Nous sommes tout à fait d'accord !!
      "Bal chez Temporel" provoque toujours chez moi une profonde émotion.... (et quelques autres aussi...)
      Le baladin de la Baladine....
      Bises solidairement artistiques !

      Supprimer
    2. Merci! J'ai réécouté Ferrat aussi, et j'en suis toujours à me demander ce qui a fait taire tes lecteurs. Bon, je sais, chacun fait ce qui lui plaît. Mais bouder Vian, Ferrat et Béart, perso, ça me pose question... et pour tout dire, ça me chagrine un petit peu.
      Sinon oui, "Bal chez Temporel", quand on vit une histoire qui dure, et qu'on regarde les jeunes histoires se faire, ça percute, plein cœur! ♥

      Supprimer
    3. Tiens, c'est vrai, tu es la seule à avoir commenté sur ce sujet.
      Il y a dans mes lecteurs des gens qui aiment Ferrat. Je le sais.
      Pour Vian et Béart, c'est peut-être moins évident.
      J'aime énormément l'œuvre de Vian et sa personnalité, pour le peu que j'en connais bien entendu.

      Supprimer

Si vous avez des difficultés à poster un commentaire ou si celui-ci n'apparaît pas, vous pouvez me l'adresser par mail (voir adresse dans la marge à droite tout en bas).
Merci.
Je le publierai en votre nom.