J'en rêve encore… parce que je suis réaliste…
"Ce que nous accomplissons à l’intérieur modifie la réalité extérieure." (Plutarque)
*

Pour éviter les difficultés à commenter : créez un compte Google gratuit en cliquant ici

, facile et cela n'engage à rien. Vous n'aurez plus à prouver que vous n'êtes pas un robot !


dimanche 26 août 2018

La vie des nains de jardin libérés



Certaines, certains d'entre vous, se souviennent probablement du « Front de libération des nains de jardin » (FLNJ) qui sévissait en France vers la fin des années 1990. Il exista également une fraction dissidente : « FLNJ – canal hystérique ».

Militante, et digne fille de son père, ma cadette en fut l'une des membres actifs.

Les nains de jardin ainsi libérés purent librement se disséminer et se reproduire, n'étant plus en esclavage chez leur propriétaire.

Toujours soucieux de mener pour vous des enquêtes approfondies, cet été, à l'occasion de ses vacances, votre serviteur est allé à leur rencontre, découvrant ainsi la vie de ces êtres qu'ignore le commun des mortels, trop occupé à des préoccupations socio-politiques sans intérêts..

Il est vrai qu'il est nécessaire, pour aborder les nains de jardin libérés, de posséder un matériel photographique spécial. À défaut ils demeurent actifs, mais dans l'ombre, dans une invisibilité absolument parfaite.

Nous leur avons consacré un reportage.








5 commentaires:

  1. Charlotte28/8/18

    Fabuleux destin que celui du nain de jardin du père d'Amélie Poulain!

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. C'est un truc qui nous fait chocolat…… poulain…

      Supprimer
  2. Anonyme30/8/18

    Le nain devenu animateur culturel me rappelle les gnomes que mon frère, alors âgé de 6 ans et moi 9, me décrivait. De petits bouffons facétieux portant de longs foulards rouges qui le faisaient pouffer de rire. Moi qui ne voyais rien faisait semblant de les voir pour qu'il m'en dise plus. Il était si heureux que moi aussi je les voie. kéa

    RépondreSupprimer

  3. Ah ! Les vastes plaisirs de l'imaginaire quand on est enfant ! Un vrai délice…
    et toi qui approuvait pour savoir la suite… je trouve cela délicieux !

    RépondreSupprimer
  4. 😂😂😂😂

    C'est vrai que cela fait penser à Amelie Poulain et le nain voyageur 😊

    RépondreSupprimer

Pour éviter les difficultés à commenter : créez un compte Google gratuit en cliquant ici
, facile et cela n'engage à rien. Vous n'aurez plus à prouver que vous n'êtes pas un robot !

Si vous avez des difficultés à poster un commentaire ou si celui-ci n'apparaît pas, vous pouvez me l'adresser par mail (voir mon profil).
Merci.
Je le publierai en votre nom.