J'en rêve encore… parce que je suis réaliste…
"Ce que nous accomplissons à l’intérieur modifie la réalité extérieure." (Plutarque)
*

Pour éviter les difficultés à commenter : créez un compte Google gratuit en cliquant ici

, facile et cela n'engage à rien. Vous n'aurez plus à prouver que vous n'êtes pas un robot !


mercredi 2 janvier 2019

Marathon d'écriture 2019

Comme je le fais périodiquement depuis une bonne dizaine d'années, j'organise un nouveau "marathon d'écriture" qui s'ouvrira bientôt.
 Si cela vous intéresse…

Le 13 ème Marathon d'écriture se déroulera
du vendredi 18 janvier au samedi 26 janvier 2019

un marathon d'écriture consiste à s'engager à écrire en continu durant plusieurs heures, et à publier toutes les heures sur le forum dédié, uniquement accessible aux participants.
- Ecriture LIBRE, le jour de son choix - pas de thèmes pré-définis, ni consignes... -

le minimum d'écriture est de 3 heures d'affilée, 
on peut écrire pendant 5, 8, 10 heures...
pas de limite maximale de durée...

24 participant(e)s ont vécu l'Aventure l'an dernier
Des liens se tissent, des échanges passionnants se créent.
Chacun(e) en a retiré de grandes satisfactions  !


 à bientôt peut-être sur le Marathon !

-o0o-

21 commentaires:

  1. Charlotte2/1/19

    J'ai essayé de m'inscrire au marathon mais cela ne marche pas. Le mot de passe que tu m'as donné l'an passé ne passe pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Normalement le mot de passe est choisi par l'utilisateur. Et l'administrateur du forum que je suis ne le connait pas…

      es-tu sure de ton mot de passe ? As-tu essayé plusieurs fois… ?
      Est-ce la bonne adresse mail ?

      Supprimer
  2. j'aime bcp bcp ta nouvelle bannière!
    et je suis heureuse que tu sois revenu à l'appellation "AlainX en rêve" qui te va si bien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Coumarine.
      J'avais abandonné le titre de ce blog il y a quelques années.
      On en revient toujours à ses premières amours.

      et sinon j'espère bien te voir sur le marathon d'écriture…

      Supprimer
  3. Une bien belle idée, mais vu l'état de mon cerveau actuellement, je ne pourrais assumer les trois heures ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le marathon fonctionne 24 heures sur 24. On peut y écrire de jour comme de nuit. Et d'ailleurs la nuit il y a parfois du monde !…
      Vous savez trousser de si jolies histoires…

      Supprimer
  4. J'aurais participé avec joie mais... trop de travail en ce moment!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Courage alors, chère Sandrine !
      Mais comme je le dis ci-dessus on peut venir écrire à n'importe quel moment de jour comme de nuit durant une semaine.

      Supprimer
  5. Moi aussi j'aime ta nouvelle bannière, comme Coumarine... le feuillage, l'enfance, le challenge des branches, et les couleurs saines....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je photographiais des arbres dans un parc. Je n'avais pas vu ce garçon jusqu'à ce qu'il arrive dans mon champ photographique. Entendant le déclencheur il s'est retourné vers moi d'un air surpris !
      Ce fut un petit moment sympathique.

      Supprimer
  6. Ah ben ça marche maintenant.
    Bon ben je disais : viendez, viendez sur le marathon, on partage de bons moments, il y a de la bonne humeur et une effervescence intellectuelle très particulière. Tous ceux qui s’y sont essayés sont devenus accros. Et c’est chouette de découvrir l’univers des autres’ ça donne lieu à d’intenses échanges et parfois des amitiés se nouent.
    Je dis çà je dis rien 😏

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah voilà !
      Ce n'est pas moi qui le dis… ce sont les participants…

      en ce qui me concerne, je suis aussi accro de ce que j'ai conçu moi-même !
      Bien évidemment j'y participe comme les autres.
      Parfois je me dis : qu'est-ce que je vais bien pouvoir raconter cette fois-ci, puisque cela fait des années que le marathon existe. Et puis il suffit de commencer… tout s'enchaîne… souvent avec étonnement…

      Supprimer
  7. Je souffre de marathonîte qui comme par hasard peut devenir particulièrement aiguë en janvier. Une seule et unique thérapie: participer au marathon à n’importe quel instant aux dates mentionnées. Page blanche au début, vite remplie après😊
    Alors à bientôt ✍️

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as été plus d'une fois un nocturne du marathon.
      Maintenant que tu as plus de liberté, tu vas cartonner !
      À bientôt le plaisir de te lire et de lire encore.

      Supprimer
  8. Bonjour Alain,
    Je commence d'abord par visiter tes différents blogs. Non en marathon, évidemment. Mais à pas lent, en prenant le temps. On ne visite pas le pays d'un rêveur en courant...:-) ! A bientôt,
    An

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci An, j'apprécie beaucoup ce commentaire.
      C'est vrai qu'il y a de quoi lire chez moi !
      J'espère que tu y trouveras de l'intérêt et je suis heureux de t'accueillir dans mes différents lieux…
      à bientôt !

      Supprimer
  9. Pour ce qui est ce marathon, je ne pense pas m'inscrire pour cette fois. L'idée est magnifique, mais il faut que je m'entraîne d'abord. J'ai pas mal écrit, mais en vietnamien. Difficile de traduire. Les textes sont ils accessibles aux non participants ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le concept du marathon c'est une « écriture libre, libérée ». Ce n'est pas comme dans un atelier d'écriture où l'on cherche à construire un style ou une manière d'exprimer des idées ou autres.
      C'est accessible sans aucun préalable… sauf l'envie de vivre l'expérience…
      et puis il n'y a pas d'enjeu si ce n'est ce petit défi de tenir un peu dans la durée. J'ai un peu parcouru ton blog et je trouve ton écriture agréable.
      Et comme tu dis que tu as déjà pas mal écrit, je pense que tu serais à l'aise dans la proposition.
      J'écris ceci pour compléter ton information, pas pour faire pression pour que tu participes !
      Les textes sont accessibles uniquement aux participants effectifs. Ceci à la demande des personnes du marathon il y a quelques années, parce que certains textes sont très personnels.
      Qui sait ? À bientôt peut-être sur le marathon… ou ailleurs quoi qu'il en soit…
      Bien amicalement

      Supprimer
  10. Vos témoignages me mettent l'eau à la bouche. Mais publier toutes les heures est juste pour moi impossible. C'est juste une journée ou tout le temps que dure le marathon? il faudrait que je m'organise…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le marathon d'écriture dure une bonne semaine !
      il faut donc simplement dégager trois heures d'affilée durant toute cette période, de jour comme de nuit… c'est au choix…
      et d'ailleurs en général : sur le marathon la nuit, il y a du monde !
      Mais, méfie-toi, quand on se prend au jeu, il arrive que l'on reste bien plus de trois heures !
      ;-)

      Supprimer

Pour éviter les difficultés à commenter : créez un compte Google gratuit en cliquant ici
, facile et cela n'engage à rien. Vous n'aurez plus à prouver que vous n'êtes pas un robot !

Si vous avez des difficultés à poster un commentaire ou si celui-ci n'apparaît pas, vous pouvez me l'adresser par mail (voir mon profil).
Merci.
Je le publierai en votre nom.