J'en rêve encore… parce que je suis réaliste…
"Ce que nous accomplissons à l’intérieur modifie la réalité extérieure." (Plutarque)
*

Pour éviter les difficultés à commenter : créez un compte Google gratuit en cliquant ici

, facile et cela n'engage à rien. Vous n'aurez plus à prouver que vous n'êtes pas un robot !


dimanche 6 janvier 2019

Pan de vie



Pan de vie

-o0o-

Longtemps déjà qu'il espérait une brèche dans le mur triste 
de sa vie
qui n'était que grisaille et fissures.

Quand il vit la fenêtre rouge
il eut comme un coup de sang.
Le bouquet final était derrière la vitre.
Elle était sûrement là
dans l'ombre
celle qu'il espérait depuis si longtemps.

Elle l'attendait il en était certain.

*

Photo AlainX - Clic sur la photo pour mieux la voir



20 commentaires:

  1. Je n'ai pu m'empêcher d'imaginer cet homme avant, et après, mais avec un après qui ressemble à son avant ;) Le mur est très beau, lui...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Probablement que tu n'as pas tort.
      Il n'aura été que le passager clandestin de sa propre vie.

      Quant au mur, il appartient à ces vieilles maisons du Nord que j'affectionne…

      Supprimer
  2. Trois inspirations particulièrement créatives! Tu démarres l'année sur les chapeaux de roues!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il se fait que j'ai revisité mon répertoire photos pour y faire quelques classements par années et par thématiques. J'ai retrouvé des photos pas si mal que ça, qui attendaient peut-être de paraître au grand jour.
      Pour leur donner un coup de jeune, j'agrémente de petits textes que ces photos m'inspirent.
      Autrement dit, il y en aura d'autres…

      Alors merci, si tu apprécies la démarche.

      Supprimer
  3. J'aime cette fenêtre prometteuse, mais il est des promesses qu'il ne suffit pas de cueillir mais qu'il faut aussi entretenir, ne pas les laisser se fâner... En avant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison.
      Maintenant, est-ce que ce personnage cessera de laisser sa vie se flétrir ?
      Rien n'est moins sûr…
      à moins qu'il n'entende ton « en avant ! »
      :-)

      Supprimer
  4. On a envie d'y lancer un petit caillou... Eh! Paulette!! Tu descends?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien ton commentaire réjouissant !
      (Et puis comment ne pas songer aux Inconnus… : « eh! Manu !… »)

      Supprimer
  5. Mur gris, taches de couleur rouge, triangle de coin de ciel bleu..
    Fenêtre rouge , bouquet de fleurs fraîches ..
    L’attente, elle l’attendait ,
    L’attendait il ?
    Elle était dans l’attente,
    Elle aurait préféré qu’il l’attende dans la tente..
    Il l’a tentée,
    Tant et plus ..

    Que deviendront ils ?

    Bises
    Mathilde**

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et si dans la tente
      il y avait sa tante ?
      C'est déjà moins tentant
      un tantinet problématique
      sauf si on tente le diable

      Supprimer
  6. J'adore les petites briques roses sur ce grand mur gris...
    Je sais que tu aimes la symbolique et ça tombe bien, moi aussi !
    •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Célestine, ces traces de rose me font penser à un baiser déposé en cascade sur le mur par des lèvres fardées.

      Supprimer
    2. @ El Linda
      Tu as l'imaginaire superbement poétique !

      Supprimer
  7. 365 jours nouveaux et inconnus qui ont commencé à dévoiler leur teneur... On souhaite la suite... toujours meilleure mais tenir l'optimisme à notre époque est délicat.
    J'aime beaucoup ce mur et sa fenêtre. Cette photo m'emmène en... Auvergne, pays de la pierre noire à laquelle on ajoute du rouge pour égayer et animer ! Mais il paraît que c'est le Nord. Quoiqu'il en soit on en revient bien à l'optimisme avec cette espérance du passant. On espère qu'il ne sera pas déçu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, c'est une maison du Nord.
      Mais je comprends que tu évoques la pierre noire d'Auvergne, car la photo d'origine est en couleur !... Je l'ai traitée en noir et blanc, sauf le rouge de la fenêtre et un coin de ciel bleu. Les petites touches de rouge/rose sur quelques briques ont été ajouté par moi.

      Quant aux passants… ira-t-il cogner à la porte?
      Finalement je peux là avoir les bases d'une consigne d'écriture.
      :-)

      Supprimer

  8. Certainement là dans l'ombre, sans l'ombre d'un doute...

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Et quand ils se seront rencontrés, à coup sûr, ils iront se promener sous une ombre–elle !…

      Supprimer
  9. Une scène de théâtre. Sous la rouge croisée, Roméo attend l'apparition de sa Juliette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois dire qu'évoquer ces célèbres amoureux italiens au destin tragique, avec une maison en briques du Nord de la France !… C'est délicieusement audacieux ! (*Sourire* )
      Merci pour votre visite et ce commentaire.
      Bienvenue chez moi.

      Supprimer

Pour éviter les difficultés à commenter : créez un compte Google gratuit en cliquant ici
, facile et cela n'engage à rien. Vous n'aurez plus à prouver que vous n'êtes pas un robot !

Si vous avez des difficultés à poster un commentaire ou si celui-ci n'apparaît pas, vous pouvez me l'adresser par mail (voir mon profil).
Merci.
Je le publierai en votre nom.