lundi 26 septembre 2016

« Ça » ?

Franchement, est-ce que c'est « ça » qu'il faut à la France comme président de la république ?



"Ça" est dans le train, et part vers Calais et l'épineux problème des migrants.
Il se marre comme une baleine ! Normal il va vers la mer…
 mais bon, une toute, toute, toute petite baleine ! Hein !
 et puis… les migrants… notre clown,  il n'en a pas grand-chose à battre !  Ce qu'il veut c'est être président de la Gaule, il rêve de ce qu'il n'a pas.

 Et dire que la France risque d'être dirigée par une baltringue comme "ça" !

 Un de ces jours je vous expliquerai pourquoi je vais voter à la primaire de la droite…
et pourquoi c'est important de le faire… si on ne veut pas le duel à la con :

Sarkozix le gaulois /  Marinela, la folklorique fille à papa.

 sauf si vous aimez que la France s'enfonce un peu plus dans la…
 Dans ce cas… ne votez pas !


19 commentaires:

  1. Ben je ne vote pas... parce que un vote est une chose importante.
    On ne vote pas à la légère, ni par défaut.
    On vote pour des personnes qui nous représentent. Hors, il n'y a personne qui me représente...
    Cela fait des décennies que l'on me propose de choisir entre scylla et charybde.
    Je ne suis pas le troupeau de moutons... d'autant plus qu' "ils" ont truqués les dés : pas de proportionnelle (dans une démocratie républicaine, c'est une sacrée blague !)...
    Bref...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne pas voter, c'est faire le jeu de ceux que tu ne veux pas....
      et je ne comprend guère le raisonnement de ta 1ère phrase : ne pas voter parce que voter c'est important ???
      Ici d'ailleurs ne n'est pas un "vote" au sens d'élire, mais un tour de présélection de l'adversaire....
      Mon vote aux présidentielles ne sera pas "à la légère".

      Supprimer
    2. "Voter est important" veut dire que la plupart des gens votent par dépit, et non de manière partisane... Leurs votes est donc "dirigé" "forcé"... Cela ne me semble pas sérieux du tout...
      ;-)

      Supprimer
    3. Je ne le dis plus dans mon entourage, car je suis raillée. Mais je n'irais pas voter non plus.
      Personne ne me représente, aussi pour qui irais-je voter ?
      Le choix français est de ne pas considérer les personnes qui ne vont pas voter. Mais comment alors faire entendre ma voix puisque je ne suis pas satisfaite ?
      Les politiciens français sont affligeants, tant par ce qu'ils proposent que par leur posture. Ils ont tous ou presque des casseroles au cul ? Comment avoir confiance ?
      Je n'irais pas et qu'on ne m'accuse pas de faire le jeu de Marine, car les le Pen ont servi aussi bien à la gauche qu'à la droite. S'ils en sont là aujourd'hui ce n'est certainement pas à cause de moi.

      Supprimer
    4. Et cependant, chère Cloudy, ta dialectique ici exposée, fait de toi une excellente politicienne !…
      Tu as l'impeccable discours de la classe que tu fustiges…

      Supprimer
    5. Je n'ai pas de casserole au cul Alain. Pas encore ;)

      Supprimer
  2. Je sais, mon frère me bassine avec ça, je sais que vous avez raison, tous les deux, lui et toi, il faut aller à la primaire. Mais dans mon petit "village" où tout le monde se connaît dans le microcosme, ça m'arrache vraiment le foie d'aller faire allégeance aux "Ripouxblicains" et de leur larguer, en plus, 10 euros.
    Bisous
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est 2 euros ! (pas 10), le prix d'un T-Shirt fabriqué par les gosses exploités là où on ne vote pas... (chez Kiabi).
      Maintenant si tu veux le choix entre Sarko et Marine (entre scylla et charybde comme dit K. ci-dessus) ... en effet, faut pas y aller.... !

      Supprimer
  3. La politique m'intéresse mais je la trouve totalement pervertie. Quelle tristesse de voir tous ces hommes s'agiter, ne pensant qu'à leur égo, au pouvoir et surtout pas à La France. Celui dont tu parles est particulièrement gratiné !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'oserais dire que ce gratiné là fait honte à la France… mais ce serait encore lui faire trop d'honneur !
      J'ai vécu une certaine proximité avec la gent politique (dans une autre vie). c'est un peu comme partout, le meilleur côtoie le pire… la difficulté c'est que le pire racle le parquet avec les dents pour un peu de pouvoir !
      c'est tellement grisant le pouvoir !…
      C'est tellement humble le service de la collectivité !…
      Pour moi il y a là un bon guide pour les choix…
      où sont les assoiffés de dominer… où sont ceux qui ont quelque chose à donner à boire pour le bien commun… en prenant les risques d'y laisser des plumes…

      Supprimer
  4. D'accord avec cette idée d'aller voter à la primaire pour contribuer à l'éjection (avec un j) d'un qui devrait avoir la décence de ne pas de présenter. Mais comme dit Célestine, participer à un vote quand on n'adhère pas aux idées générales, dans un village où on se fait reconnaître, peut susciter quelques états d'âme...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Village ou quartier… c'est pareil… je suis largement repérable dans mon coin avec mon fauteuil roulant électrique…
      le tout est de savoir si l'opinion d'autrui a du poids par rapport à une démarche que je fais en conscience.
      Et puis beaucoup de gens savent que les personnes de sensibilité de gauche iront voter pour se débarrasser de « ça »....

      Supprimer
  5. J'irai voter à la primaire, ça m'emmerde parce que je ne suis pas de ce bord, mais même s'il faut signer un papier d'allégeance à la droite républicaine, payer même 10 euros s'il le faut, mon conjoint et moi nous irons parce qu'il n'est tout simplement pas imaginable pour nous d'être obligés de voter blanc en 2017 parce que les seuls choix seront Sarko et LePen!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois qu'on se rejoint parfaitement sur ce coup là !…
      T'inquiète, c'est seulement deux euros !
      Quant au papelard à signer… comme j'ai beaucoup, beaucoup, beaucoup de mal à écrire… je ferai une croix… comme alainX ... ;-)

      Supprimer
  6. Moi aussi j'irai voter à la primaire, pour être sûre qu'un clown pareil ne risque pas de se retrouver à nouveau Président de la république ! car en plus d'être un clown, il est dangereux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le clown commence à avoir la trouille !! Des sales gauchistes vont voter aux primaires de la droite !!! Quelle horreur !!
      Ben zut alors : il va devoir aller sur les bancs des tribunaux le clown !!!

      Supprimer
  7. Je ne comprends pas trop bien (je suis belche, faut pas m'en vouloir) Si je comprends bien, il y a une primaire, mais vous voterez républicain ? Comment se fait-il que cela permettrait d'éjecter Sarkozy? Il y a d'autres candidats? Ceci dit, quand je lis certains républicains (ou républicaines pourtant diplômées en Lettres françaises), je suis effarée... Honnêtement, à votre place, je ne sais pas ce que je ferais, mais je suis à la mienne, ce qui n'est pas triste dans son genre. Mais nous avons le PTB, "qui est à la mode", dixit les socialistes (qui reviennent à la semaine de 4 jours, après avoir jeté les prémisses de la pension à 67 ans !!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La primaire n'est pas un « vote » au sens d'accession au pouvoir. C'est une forme de présélection du candidat de droite parmi une flopée d'autres qui rêvent aussi d'être calife à la place du calife.
      Si Sarkozy ne remporte pas la primaire : exit Sarkozy !
      Jean-Marie Sarkozy espère que seuls les durs de durs de la droite viendront le sélectionner, le choisir.
      le problème c'est qu'une large majorité du peuple français ne veut plus de ce clown… qui n'en a rien à faire de la France, mais veut être élu pour ne pas aller devant les tribunaux… ( immunité du président pour cinq ans)
      et pour cela il suffit de voter à la primaire pour concourir à son élimination.
      Il fulmine que des sales Gauchistes vont aller voter à la primaire pour un autre que lui !
      et oui ! C'est ça la France !

      Supprimer
  8. Pour les migrants, à mon avis, il pensera à son karcher et encore, il ne s'en donnera même pas la peine. On n'a qu'à se démerder avec toutes ces populations en détresse.

    RépondreSupprimer

Si vous avez des difficultés à poster un commentaire ou si celui-ci n'apparaît pas, vous pouvez me l'adresser par mail (voir adresse dans la marge à droite tout en bas).
Merci.
Je le publierai en votre nom.